Défi j’y vais – Édition 2022 : Remises des prix !

Contact :

Fleur MATTIO
Chargée de mission
Climat, Énergie, Transition Écologique
– – – 
fmattio@deodatie.com
03.29.56.91.14

Défi j’y vais – Édition 2022

Remises des prix !

Le territoire a participé pour la 6e année consécutive à ce défi, qui encourage les mobilités alternatives à l’autosolisme (être seul dans sa voiture) pour se rendre au travail et à l’école autrement.

Le Pays de la Déodatie a remis les prix pour l’édition 2022 des défis « Au boulot et à l’école, j’y vais autrement ! », mercredi 29 juin à la salle des fêtes de Corcieux.

Défi « Au boulot, j’y vais autrement ! »

15 structures étaient classées dans 4 catégories (selon le nombre de salariés).
Parmi elles, les lauréats sont :

  • La Vie Claire (catégorie 3 à 20 salariés)
    37 jours de participation – 541 km parcourus

  • La commune d’Etival-Clairefontaine (catégorie 20 à 100 salariés)
    91 jours de participation – 525 km parcourus

  • L’hôpital de l’Avison (catégorie 101 à 400 salariés)
    394 jours de participation – 3463.4 km parcourus.
    Nous pouvons également saluer leur deuxième position au classement régional !
  • Marcillat Corcieux (catégorie plus de 400 salariés)
    204 jours de participation – 4068.3 km parcourus.

Au total, les équipes participantes en Déodatie se sont rendues autrement au travail :

1630 jours cumulés, avec plus de 10 000 km réalisés en modes actifs (vélo et marche), plus de 9000 km en transport (train, covoiturage, équipements de déplacements personnels motorisés), près de 4000 km évités en télétravail.

L’émission de 3832 kg de CO2 a ainsi pu être évitée, l’équivalent de la quantité de CO2 émise pour fabriquer 146 smartphones !

Défi « A l’école, j’y vais autrement ! »

Du côté des scolaires, 5 écoles primaires ont participé :

  • Le groupe scolaire Joli Bois à Raon-l’Etape,
  • L’école Jules Ferry à Granges-Aumontzey,
  • L’école des fontaines à Fontenay,
  • L’école de la Truche à Plainfaing,
  • L’école élémentaire de Corcieux.

Les deux premières écoles se sont vues remettre un prix par Denis Masy, le vice-président du Pays de la Déodatie, chargé de la transition écologique.

Le groupe scolaire Joli Bois avec un taux de participation de 48.85% pour sa 2ème année de participation (cumul des jours de participation des élèves et personnels rapporté à l’effectif total de l’école et au nombre de jour du défi) ; et l’école de Granges-Aumontzey avec un taux de participation de 41.41% pour sa première année de participation.

Sylv’ACCTES, c’est parti !

Contact :

Pauline BARRIER
Chargée de mission Trame Verte et Bleue
– – – 
pbarrier@deodatie.com
 03.29.56.88.64

Sylv’ACCTES, c’est parti !

Lancement, ce mercredi 15 juin, de l’élaboration du dispositif d’aides aux travaux sylvicoles en faveur de l’adaptation au changement climatique et en faveur de la préservation de l’environnement.

Territoire pilote du Grand Est

Dans le cadre de leur charte forestière, les PETR du Pays de la Déodatie et de Remiremont et de ses vallées ont décidé de répondre à l’appel à candidature régionale pour bénéficier d’un accompagnement par l’association Sylv’ACCTES. Les PETR ont donc été retenus et disposent de 2 ans (2022-2023) pour déployer le dispositif sur leur territoire.

Sur le Grand Est, seuls 7 territoires se sont lancés dans l’aventure, démontrant à nouveau le dynamisme des PETR  sur les questions d’adaptation au changement climatique !

Favoriser des itinéraires sylvicoles adaptés à nos enjeux environnementaux

Concrètement, Sylv’ACCTES travaille depuis plusieurs années au déploiement d’une plateforme mettant en relation :

  • des entreprises, des particuliers ou des collectivités donateurs, qui souhaitent investir dans l’avenir de nos forêts ;
  • des forestiers soucieux d’exploiter en cohérence avec les conditions climatiques de demain et en minimisant leurs impacts sur la biodiversité, les sols et l’eau.

Ce dispositif s’inscrit en complément des dispositifs existants (France Relance, label Bas Carbone…).

Pour plus d’informations :  www.sylvacctes.org

Dispositif défini par nous, pour nous

Toute la particularité de Sylv’ACCTES résulte de son mode de construction. En effet, chaque territoire définit localement, avec ses acteurs forestiers, les enjeux des forêts actuels et futurs.

Ainsi, plusieurs ateliers permettront la construction d’itinéraires sylvicoles (trajectoires de travaux et d’exploitation du bois) tenant compte de l’adaptation au changement climatique et de la préservation de l’environnement. Des itinéraires spécifiques aux zones humides ou aux zones scolytées pourront par exemple être proposés.

Ces aides financières seront également raisonnées avec les opérateurs de travaux pour estimer au plus juste les coûts des travaux.

Label ECO-DÉFIS : un accompagnement unique pour l’adaptation au changement climatique des artisans-commerçants

Contact :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – – 
fmattio@deodatie.com
03.29.56.91.14

Label ÉCO-DÉFIS

Un accompagnement unique pour l'adaptation au changement climatique des artisans-commerçants

Dans le cadre du Contrat de Transition Écologique et de sa démarche d’adaptation au changement climatique, une opération unique a été lancée sur le territoire en février 2022 : le label ECO-DEFIS.

Porté par le Pays de la Déodatie et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Grand Est, accompagnés de la Communauté de Communes de Bruyères Vallons des Vosges, et de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, ce dispositif permet à des artisans-commerçants de réaliser des ÉCO-DÉFIS pour s’adapter au changement climatique, avec l’accompagnement de la CMA et des collectivités.

Pour être labellisés, c’est très simple :

Les artisans-commerçants ont un an pour réaliser au moins deux défis sur deux domaines, leur permettant de récolter un certain nombre de points. Quatre domaines sont proposés : l’eau ; l’énergie et le confort d’été ; l’économie circulaire ; les éco-produits et les circuits courts.

Trois premiers artisans-commerçants sont déjà engagés dans l’opération, avec des défis sur l’eau, les circuits courts et l’énergie et confort d’été.

La cérémonie de remise des labels aura lieu en début d’année 2023.

Vous êtes artisan-commerçant ?
Vous souhaitez vous adapter au changement climatique, promouvoir votre entreprise et ses valeurs, et profiter de conseils personnalisés ?

Contactez le Chambre de Métiers et de l’Artisanat à l’antenne de Saint-Dié-des-Vosges : 03.29.56.70.11

Le Jour de la Nuit revient en Déodatie : appel à candidatures des communes !

Contact :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – – 
fmattio@deodatie.com
03.29.56.91.14

Le Jour de la Nuit revient en Déodatie :

appel à candidatures des communes !

Le PETR du Pays de la Déodatie accompagne depuis 3 ans les communes du territoire qui souhaitent participer à l’événement national « Le Jour de la Nuit », sensibilisant aux enjeux de la pollution lumineuse : protection de la biodiversité et du ciel étoilé, économies d’énergie, impacts sanitaires…

En 2021, le PETR avait coordonné 16 animations, organisées sur 17 communes, rassemblant plus de 500 participants : balade nocturne sur la biodiversité, planétarium mobile sur le ciel étoilé, spectacle enflammé et interventions sur les économies d’énergie, projections-débats, spectacles de théâtre,…

Pour cette 4e édition, le PETR du Pays de la Déodatie accompagnera deux communes du territoire autour de l’événement : fourniture de panneaux d’indication des horaires de l’éclairage public, organisation et financement de 3 animations pour l’événement (grand public, scolaires, élus), appui à la communication…

Les 119 communes du territoire sont ainsi appelées à candidater pour cet accompagnement jusqu’au 20 mai 2022.

Pour plus d’informations, téléchargez l’appel à candidatures – volet 1 « Accompagnement » :

Suivra un deuxième volet de l’appel à candidatures sur la « communication » : 10 communes du territoire seront sélectionnées avec leur proposition d’animation pour le Jour de la Nuit afin d’être intégrée à la communication territoriale du Pays de la Déodatie sur l’événement. 

Ce deuxième volet sera publié le 30 mai prochain.

Sortie du TopoGuide® Grandes Échappées Vosgiennes

Suivez les Grandes Échappées Vosgiennes sur les réseaux sociaux :

Contact :

Sophia LEUDIHAC
Chargée de mission itinérance pédestre
– – – 
sleudihac@deodatie.com
03.29.56.71.72

Les Grandes Échappées Vosgiennes mises à l’honneur

dans un nouveau TopoGuide® de randonnées

Le réseau des Grandes Échappées Vosgiennes (GEV) s’invite sur la scène de l’itinérance française avec la sortie d’un TopoGuide® le jeudi 5 mai 2022

Au programme, trois boucles balisées GR® de Pays sur plus de 460 km d’itinéraires sillonnant le versant lorrain du massif des Vosges. De l’échappée d’un week-end au périple sur plus de 10 jours, de nouvelles possibilités sont offertes aux randonneurs pour découvrir à pied la richesse incroyable de ces territoires préservés.

Grâce à ce nouvel outil, les GEV sont misent en lumière pour le plus grand plaisir des randonneurs et s’annoncent comme un incontournable de la randonnée itinérante sur le massif des Vosges.

Accessibles depuis Strasbourg ou Nancy, les sentiers emmènent à la découverte d’une diversité de paysages, des premiers vallons vosgiens jusqu’aux crêtes, à plus de 1300 m d’altitude. Au détour de villes comme Saint-Dié-des-Vosges, Gérardmer, Épinal ou Bruyères, la richesse patrimoniale du territoire vient agréablement ponctuer les GRP®.

Pour cette réalisation, le PETR du Pays de la Déodatie, porteur du projet des GEV, s’est associé à la Fédération Française de Randonnée pédestre et a travaillé avec ses partenaires locaux.

Où trouver le TopoGuide® des GEV ?

Pour organiser votre séjour, vous orienter le long des GR® de Pays et en apprendre plus sur les territoires traversés, le TopoGuide® des Grandes Échappées Vosgiennes, figure comme l’outil indispensable pour planifier et savourer pleinement votre itinérance !

Un guide complet pour une itinérance le long des GEV avec :

  • Les descriptifs pas-à-pas des trois boucles GR® de Pays et liaisons hors GRP® ;
  • 23 articles thématiques pour en savoir plus sur l’histoire et la richesse patrimoniale des territoires vosgiens traversés ;
  • De nombreuses infos pratiques : hébergements, accès et transports, accompagnateurs en montagne, contacts utiles, suggestions, balisage, conseils et recommandations, etc.


A retrouver dans de nombreux points de vente dès le 5 mai 2022 :

Un guide complet pour organiser son itinérance dans les Vosges !

 

Au menu de ce Topo, les descriptifs pas-à-pas des 3 boucles GRP® formant le trio des GEV :

1


GR® de Pays de la Déodatie
boucle nord – 136 km

2


GR® de Pays de la Déodatie
boucle sud – 174 km

Sont aussi proposée toutes les informations pratiques pour organiser son aventure en fonction de ses attentes : étapes, balisage, hébergements, contacts utiles, conseils, transport des bagages, etc. Et pour compléter le tout, 23 articles thématiques à retrouver pour en apprendre plus sur le patrimoine local et l’histoire des Vosges.

Les défis « Au boulot et à l’école, j’y vais autrement ! » reviennent !

- Les défis « Au boulot et à l’école, j’y vais autrement ! » reviennent ! -

Du 2 au 22 mai 2022

Les défis « Au boulot, j’y vais autrement ! » et « A l’école, j’y vais autrement ! » auront lieu du 2 au 22 mai 2022, sur le territoire du Pays de la Déodatie et dans 44 autres territoires de la Région Grand Est.

Ce défi convivial et clé en mains encourage salariés et élèves à se rendre sur leur lieu de travail et de scolarité autrement qu’en voiture solo : à pied, vélo, trottinette, bus, train, covoiturage…

Les inscriptions sont ouvertes sur le site defi-jyvais.fr :
Chaque structure peut s’inscrire via un référent, qui recevra un « code établissement » à fournir aux autres membres de son équipe afin qu’ils puissent se créer un compte sur le site du défi.

Tout au long du défi, chaque participant pourra renseigner ses jours de participation, modes de déplacements, kilomètres parcourus.

Des classements seront établis aux niveaux régional et déodatien à la fin du défi, avec comme critère principal le nombre de jours de participation. Alors commencez à vous échauffer dès maintenant !

En résumé, avec les défis « Au boulot et à l’école, j’y vais autrement », on agit pour :

  • L’environnement : Réduction des émissions de gaz à effets de serre et de polluants atmosphériques liés aux transports ;
  • La santé : Pratique de modes de transports actifs ;
  • La convivialité : Encouragement au sein de chaque équipe et compétition amicale entre toutes les équipes ;
  • La solidarité : Les kilomètres parcourus et jours de télétravail seront convertis en dotation solidaire par les ordinateurs du défi et reversés à une structure œuvrant pour les mobilités, la santé ou la solidarité.

Et le PETR du Pays de la Déodatie vous accompagne dans la réalisation de ce défi !
Chaque équipe recevra des goodies pour accompagner sa participation et la référente locale peut répondre à toute question.

Pour plus d'informations :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – –
☎ 03.29.56.91.14
✉ fmattio@deodatie.com

TVB : Bilan 2021 – Étude de vulnérabilité des systèmes herbagers au changement climatique

- Trame Verte et Bleue -

Étude de vulnérabilité des systèmes herbagers au changement climatique

Nos prairies du Massif n’existent que par le maintien d’une activité agricole (pâturage ou fauche), sinon, elles disparaitraient au profil de forêts.

Cependant, ces prairies dites « permanentes » (= âgées de plus de 5 ans), ont souffert des années de sècheresse. Le PETR, dans le cadre de son Contrat de Transition Écologique (CTE), a commandité une étude à l’Université de Lorraine pour en savoir plus sur l’avenir de ses prairies et des systèmes agricoles associés.

Cette étude innovante a évalué de 1989 à 2100 la performance agronomique (bilan fourrager) et économique (critères comptables) de 7 exploitations laitières du Massif. 2 scénarii climatiques et 5 scénarii techniques ont été testés.



Ce que l’on peut retenir des résultats de cette étude :


Sur la performance agronomique

  • La production fourragère moyenne du territoire se maintiendra d’ici à 2100, mais avec une variabilité interannuelle croissante.

  • La vulnérabilité des exploitations sera assez variable selon le type de ressources (prairies plus ou moins productives en fonction des critères pédoclimatiques) dont elles disposent, créant des situations favorables et d’autres défavorables.

  • Les exploitations utilisant du maïs et des prairies temporaires et intensifiant ces surfaces verront leur bilan fourrager s’améliorer. Cependant, elles auront de fortes variations interannuelles, ce qui présente un risque économique associé fort (grosses charges et faibles recettes les mauvaises années). De plus, cette intensification impacterait négativement la biodiversité et la séquestration de carbone. Les exploitations utilisant exclusivement de la prairie permanente maintiendront leur production.

  • La production des prairies permanentes et temporaires sera plus précoce et se concentrera plus au printemps, avec une incertitude sur la possibilité de récolter cette herbe (portance des sols) et de faire du foin.

  • Le pâturage estival (après le 15 juillet) deviendra de plus en plus aléatoire.

  

Sur la performance économique

  • La vulnérabilité économique dépend plus des choix techniques que des scénarios climatiques.

  • Contrairement à la performance agronomique, le scénario d’intensification n’est pas le plus favorable en termes de performance économique.

  • Le scénario « Sobriété » est le plus favorable sur le plan économique. II associe un ajustement du cheptel aux ressources, un maintien des prairies permanentes, une maîtrise des coûts de production et une forte valorisation du lait par la transformation à la ferme.

  • Que ce soit en termes d’économie ou de production fourragère, le scénario « Business as Usual », qui consiste à ne rien changer aux systèmes, est toujours le plus défavorable.


En conclusion, il semble important de bien étudier à la fois les choix techniques et économiques pour avoir une vision au plus juste concernant l’avenir de ces systèmes. 

Pour plus d'informations :

Pauline BARRIER
Chargée de mission Trame Verte et Bleue
– – –
☎ 03.29.56.88.64
✉ pbarrier@deodatie.com

Défideo : Recensement à venir pour une 9ème édition !

Défideo : Recensement à venir pour une 9ème édition !

Pour plus d'informations :

Isabelle BERTRAND
Secrétaire-comptable / Coordinatrice Défideo
– – –
☎ 03.29.56.92.99
✉ contact@deodatie.com

Un nouveau recensement aura lieu au cours de ce 1er trimestre 2022.

Ce recensement sera adressé aux 119 communes faisant partie des 3 EPCI qui composent le territoire du PETR, intégrant ainsi la Communauté de Communes de Bruyères Vallons des Vosges, la Communauté d’Agglomération de Saint-Die-des-Vosges et la nouvelle Communauté de Communes de Gérardmer Hautes Vosges qui intègre le PETR début 2022.

Pour rappel :

DÉFIDEO est une action portée par le PETR du Pays de la Déodatie depuis 2010, par laquelle nous luttons contre l’arrêt cardiaque sur notre territoire en aidant notamment les communes à s’équiper en Défibrillateurs Automatiques Externes (DAE).

Le kit DÉFIDEO complet proposé par le Pays aux communes, qui coûte environ 1 800 euros TTC est composé du DAE tout équipé dans sa pochette de transport, avec son boitier chauffant, de panneaux signalétiques et des prestations du Pays.

A l’issue de la 8ème édition de DÉFIDEO fin 2021, ce sont 126 DAE qui ont été installés sur 82 communes par le biais de DÉFIDEO (certaines communes ayant participé plusieurs fois) et qui sont donc suivis par les services du Pays.

En effet, il est nécessaire de rappeler que le Pays accompagne les communes qui achètent et installent un DAE via DÉFIDEO

Le Pays :

  • Transmet toutes les consignes nécessaires à chacun au moment de la remise du matériel acheté par la commune telles que les préconisations d’installation, un guide de suivi du DAE, les contacts pour les formations…
  • Gère le regroupement des contrôles qualité fournisseur à effectuer de façon triennale, à moindre coût,
  • Propose des commandes groupées de consommables à date de péremption sur tarifs préférentiels,

Si l’on considère que chaque commune collabore bien avec les services du Pays, 100% des DAE issus du projet DÉFIDEO sont effectivement opérationnels contrairement aux chiffres nationaux où ce ne sont que 60 à 70% des DAE installés qui sont fonctionnel.

Déjà une trentaine d’acteurs professionnels touristiques formés « Vers une destination durable » !

Déjà une trentaine d’acteurs professionnels touristiques formés « Vers une destination durable »

Le Pays de la Déodatie a lancé fin 2021 un parcours de formations avec 9 partenaires afin d’accompagner les socio-professionnels du tourisme dans leur transition vers un tourisme adapté au changement climatique. 10 sessions de formations gratuites et concrètes, sur le terrain, ont été programmées sur tout le territoire déodatien jusqu’en octobre 2022.

Une trentaine d’acteurs professionnels (hébergements, accompagnateurs en montagne, associations…) a déjà pu être formée lors des trois premières sessions :

  • Protéger, visiter, utiliser les forêts déodatiennes le 2 décembre 2021 aux Arrentès-de-Corcieux.
  • Les tuyaux pour économiser l’eau le 18 janvier 2022 à Frémifontaine.
  • Réduire son impact sur l’eau et fabriquer ses produits d’entretien le 1er février à Viménil.
Chaque formation s’accompagne d’une affiche synthétique que les professionnels peuvent utiliser pour dialoguer avec leurs clients.
(Cliquez-ici pour télécharger les affiches)

Professionnels du tourisme, rejoignez-nous pour les trois prochaines sessions :

 

  • Fouler les sentiers pédestres le 10 mars 2022 à Saint-Dié-des-Vosges.
  • Protéger, visiter, utiliser les milieux humides et aquatiques déodatiens le 15 mars à Etival-Clairefontaine et à Le Saulcy.
  • Immersion au cœur d’une réserve naturelle le 10 mai 2022 sur la réserve naturelle nationale du Tanet-Gazon du Faing.
 
Renseignements et inscriptions :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – –
☎ 03.29.56.91.14
✉ fmattio@deodatie.com

4 ateliers conduits pour encourager l’utilisation de produits locaux dans la restauration hors domicile

4 ateliers conduits pour encourager l’utilisation de produits locaux
dans la restauration hors domicile

En 2021, la démarche sur l’alimentation co-portée par le PETR du Pays de la Déodatie, la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges et la Communauté de communes de Bruyères Vallons des Vosges, a été labellisée Programme Alimentaire Territorial (PAT) en émergence par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le PAT a pour objectif de développer une filière alimentaire génératrice de valeur ajoutée et d’emploi sur le territoire en intégrant l’enjeu climatique. Il vise à relocaliser l’alimentation en soutenant l’activité agricole ainsi qu’en favorisant les circuits courts et les produits locaux notamment dans les cantines et la restauration hors domicile (RHD). Le diagnostic initial a permis de montrer l’importance de la RHD dans la filière alimentaire locale (2 230 000 repas par an pour le scolaire et médico-social) et un besoin important d’échanges et d’informations.

C’est dans cet objectif que nous avons proposé, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture des Vosges, des ateliers thématiques pour les professionnels de la RHD (communes, fournisseurs de repas et producteurs). Les premières rencontres ont d’ores et déjà permis de donner des clés pour intégrer davantage de productions en circuit-court de proximité dans nos assiettes. Ces échanges sont autant d’occasions de se rencontrer pour les acteurs de la filière et trouver ensemble des pistes d’amélioration.

Pour plus d'informations :

Corinne Clasquin
Chargée de mission alimentation
– – –
☎ 03.29.56.75.17
✉ cclasquin@deodatie.com