Trame Verte et Bleue

- TRAME VERTE ET BLEUE -

Qu'est-ce que la Trame Verte et Bleue ?

La Trame Verte et Bleue est une des mesures phares du Grenelle de l’Environnement de 2007. Elle lutte contre la disparition et la fragmentation des milieux naturels et agricoles. La préservation de la trame contribue à l’amélioration de la fonctionnalité des milieux naturels pour les espèces animales et végétales qui y vivent. Cela permet également de maintenir les services rendus par la biodiversité (stockage du carbone, absorption des crues, épuration des eaux, lutte biologique contre les nuisibles des cultures, sport nature …).

La Trame Verte (pour les milieux terrestres) et Bleue (pour les milieux humides et les cours d’eau) est constituée de 2 types d’espaces décrits ci-dessous :

Les Réservoirs de Biodiversité sont des espaces dans lesquels la biodiversité est la plus riche ou la mieux représentée, où les espèces peuvent effectuer tout ou partie de leur cycle de vie et où les habitats naturels peuvent assurer leur fonctionnement en ayant notamment une taille suffisante.

Les Corridors écologiques sont des liaisons fonctionnelles permettant des connexions (donc la possibilité d’échanges) entre les réservoirs de biodiversité. Ce sont des voies potentielles de déplacement pour les espèces. 

Vidéo qui illustre la Trame Verte et Bleue.
Réalisée par les étudiants de l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges en licence professionnelle, promo 2017-2018.

En savoir plus sur la Trame Verte et Bleue

Historique et contexte de la TVB

Une démarche historique

Depuis plusieurs années, le PETR du Pays de la Déodatie s'est engagé dans une démarche de valorisation et de sensibilisation à la biodiversité de son territoire.

Suite à l'adoption de Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) Lorrain en 2015 et dans une perspective de préparation du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), le Pays a voulu décliner en interne la TVB à l'échelle locale. Ainsi, depuis 2015, le Pays travaille sur les enjeux TVB.

Afin d'être cohérent avec le périmètre d'application du futur SCoT, l'étude a rapidement été étendue au PETR du Pays de Remiremont et de ses vallées. Une convention de partenariat permet de mutualiser la technique et les coûts de l'étude sur les territoires des deux Pays.

Périmètre d'étude


Principe de la déclinaison

La mise en œuvre de la Trame Verte et Bleue (TVB) repose, en premier lieu, sur la réalisation d’un diagnostic identifiant les réservoirs et les corridors écologiques locaux. Ensuite, des actions de préservation et restauration basées sur ce diagnostic peuvent être mises en place.

Le diagnostic a été fait à l'échelle nationale puis régionale sur l'ancienne région Lorraine en 2015 dans le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE). Ce diagnostic est maintenant intégré dans le Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) Grand Est (voir lien ci-dessous). Ce document doit être pris en compte dans les documents infra de planification et d'urbanisme (Charte de PNR, SCoT, PLU(i)...).

Liens utiles : https://www.grandest.fr/politiques-publiques/sraddet/

Afin d’aider les collectivités adhérentes des 2 Pays dans leur intégration de la TVB et coordonner les actions en faveur de la TVB, les Pays ont réalisé une déclinaison du SRADDET à une échelle plus locale. Ils portent également une animation territoriale pour faire de la TVB un atout pour le territoire.

Diagnostic

Objectifs

Ce diagnostic aide les porteurs de projets d'aménagement et de documents d'urbanisme à intégrer les enjeux TVB dans leur démarche. Celui-ci permet de préciser les enjeux identifiés dans le SRADDET en l'adaptant au contexte écologique local.

Il n'a pas de portée réglementaire et constitue une "base de connaissances" mobilisable par les acteurs locaux.

Sa réalisation a pu avoir lieu grâce à des financements de l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse, de la Région Grand Est au titre de l'ingénierie de Pays et du programme LEADER du Pays de la Déodatie.


Principe de la méthode d'identification de la TVB

De par le temps alloué à l'étude, la taille du territoire et la qualité des données disponibles, le choix de modéliser les réservoirs et corridors a été fait.

Cette modélisation reprend une partie de la méthode utilisée dans le SRCE Lorrain en ajoutant une hiérarchisation de l'importance de chaque réservoir à notre échelle. Elle utilise le logiciel GRAPHAB*, outil de plus en plus utilisé dans les études sur les TVB (étude d'impact et élaboration de document d'urbanisme).

Elle simule ensuite les déplacements théoriques des espèces illustratrices de chaque milieu (forêts, prairies et zones humides).

Pour plus de détails, veuillez consulter le document suivant en cliquant-ici !

*Foltête J.C., Clauzel C., Vuidel G., 2012. A software tool dedicated to the modelling of landscape networks Environmental Modelling & Software, 38: 316-327


Résultats

Voici la carte des enjeux en téléchargement : cliquez-ici

Nous insistons sur le fait que ce diagnostic n'a pas de portée réglementaire et pourra évoluer en fonction des nouvelles connaissances. De plus, la trame "zones humides" sera ajoutée prochainement (2ème semestre 2020).

Enfin, pour les cours d'eau, tous les cours d'eau du territoire ont été classés en réservoirs/corridors par le SRCE Lorrain et doivent donc être pris en compte comme tels. Sur la présente carte des enjeux "Trame Verte et Bleue" en téléchargement, nous n'avons indiqué que l'état d'avancement des programmes de restauration de la continuité écologique.

De plus, pour les mares, une autre méthode a été utilisée en accord avec le Comité technique, il s’agit là de hiérarchisation des enjeux en fonction de la densité de mares et de la connectivité entre elles.

Si vous souhaitez récupérer d'autres données en lien avec ce diagnostic (données SIG, données par trame), merci de contacter la chargée de mission TVB, en explicitant l'utilisation de la donnée, à l'adresse suivante : pbarrier@deodatie.com

Cette carte a été présentée lors d'une journée d'échanges auprès des élus intercommunaux le 29 septembre 2017 à Gérardmer avec la participation des partenaires institutionnels et lors d'ateliers dans les 5 intercommunalités durant l'automne 2017. Cette carte ainsi que ses modalités de diffusion ont été validées par les conseils syndicaux des deux Pays au printemps 2018.

Plan d'actions 2018-2020

Objectifs

Le diagnostic a fait ressortir de nombreux enjeux. Cela a permis de structurer les axes du plan d'actions. Le plan d'actions se décline sur 3 ans, 2018-2020.

L'objectif est d'accompagner les acteurs locaux dans l'intégration des enjeux identifiés dans le diagnostic.

Son animation est soutenue par l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse dans le cadre de l'Appel à Manifestation d'Intérêt Trame Verte et Bleue Grand Est 2017, porté par les 3 Agences de l'Eau du Grand Est, la Région Grand Est et la DREAL Grand Est.

Contenu du plan d'actions

Lors de sa définition en 2018, le plan d’actions se déclinait selon 3 volets (connaissances, appui urbanistique et appui technique des gestionnaires) et 12 actions.

Pour plus de lisibilité et de cohérence avec le Contrat de Transition Ecologique (CTE) signé en 2020, nous avons réorganisé le plan d’actions ainsi :

6 volets thématiques et 22 actions :



Réalisations

Voici l'état d'avancement des actions :

Po

Pour plus de détails : cliquez-ici

A titre d’exemple, voici les temps forts de ce plan d’actions :

Pauline BARRIER
Chargée de mission Trame Verte et Bleue
– – –
☎ 03.29.56.88.54
✉ pbarrier@deodatie.com

Maud DABRY
Chargée de mission et coordinatrice de pôle
– – –
☎ 03.29.56.91.14
✉ mdabry@deodatie.com

Les commentaires sont clos.