Bilan GEV 2019-2022

Un bilan prometteur pour le projet GEV !

Depuis ses débuts, le réseau des Grandes Échappées Vosgiennes n’a cessé de croître et d’apporter toujours plus de services et d’informations aux randonneurs venant parcourir ces 3 boucles GR® de Pays.

Maintenant qu’une 2nde programmation est engagée sur le projet pour la période 2023-2025, un bilan des actions menées à bien depuis la création des GR® de Pays semblait opportun, pour notamment estimer les premières retombées sur le territoire, la fréquentation sur les itinéraires mais aussi l’engagement des acteurs du territoire dans la démarche.

Une offre de randonnée organisée pour les itinérants :

Depuis le lancement de la démarche, l’offre autour des itinéraires GR® de Pays s’est progressivement structurée et déployée, afin de permettre le développement de services dédiés à cette clientèle en concertation avec les acteurs du territoire concerné.

Un réseau de partenaires engagés aux côtés des GEV

Outre les actions mises en œuvre depuis 2020 pour développer les itinéraires et faire connaître les itinéraires, le réseau des GEV a permis de mobiliser professionnels du tourisme, collectivités, associations et autres acteurs du territoire autour d’un projet fédérateur prometteur.

Aujourd’hui, plus de 120 partenaires sont engagés aux côtés des GEV et du Pays de la Déodatie, pour contribuer ensemble au développement d’une pratique touristique durable, avec des services adaptés aux randonneurs et un accueil de qualité au fil de leurs aventures sur nos territoires.

Des résultats prometteurs preuve d’un engouement pour les GEV :

Les résultats sur les ventes réalisées du TopoGuide® depuis sa réédition en mai 2022 sont encourageants, et démontrent un réel intérêt des randonneurs pour la destination Massif des Vosges côté lorrain. Ce sont en effet plus de 1 600 TopoGuides® qui se trouvent entre les mains de randonneurs prévoyants une itinérance sur les GEV, soit près de 45% des stocks déjà écoulés !

Sur cette base, les retombées économiques attendues dans les années à venir sont engageantes, avec plus de 6 millions d’euros estimés, répartis entre les différentes activités économiques concernées par l’accueil des randonneurs en itinérance (hébergements, restaurateurs, transporteurs pour les bagages, accompagnateurs en montagne, etc).

Du côté des partenaires du territoire engagés dans le réseau, les retours sont aussi très positifs, avec plusieurs professionnels ayant signalé le passage dans leur établissement de randonneurs GEV au cours des 2 dernières saisons !

Pour découvrir le bilan complet des actions menées à bien pour les GEV : Rapport GEV complet

Suivez les Grandes Échappées Vosgiennes sur les réseaux sociaux :

Contact :

Chargée de mission itinérance pédestre
Grandes Échappées Vosgiennes
– – – 
gev@deodatie.com
03.29.56.71.72

Participation à la 34ème édition du Festival International de Géographie

Retour sur la 34ème édition du Festival International de Géographie

Cette année le PETR du Pays de la Déodatie s’est fortement mobilisé durant la 34ème édition du Festival international de Géographie. « Le thème du Festival : Urgence face au dérèglement climatique constitue l’ADN du PETR et se place au cœur de nos actions », rappelle Aurélien Bansept, Président de la structure. 

Plusieurs grands temps forts ont été menés par le PETR :

| Tout le weekend

Tenue d’un stand de promotion des Grandes Échappées Vosgiennes en partenariat avec le Massif des Vosges avec la présence de Sophia Leudihac, cheffe de projet itinérances pédestres et Carole Villemin, chargée de communication. Les Grandes Échappées Vosgiennes sont un produit écotouristique incontournable du territoire qui propose aux randonneurs plus de 460 km de parcours d’itinéraires pédestres balisés GR® de Pays, dans les plus beaux secteurs de la Déodatie et de la vallée de la Vologne.

Stand GEV_FIG 2023
Conférence Avenir Montagne_FIG 2023

| Le vendredi matin 

Animation d’une micro conférence « Croiser promotion et préservation des espaces naturels » par Maxime Berque, chef de projet avenir montagne ingénierie. Micro conférence durant laquelle les participants ont pu prendre connaissance du travail et des réflexions menées durant l’étude de gestion de la fréquentation touristique sur sites naturels. Cette étude est portée par le PETR du Pays de la Déodatie et le PETR du Pays de Remiremont.

| Le Samedi Matin

Participation d’Aurélien Bansept, Président du PETR lors de la table ronde : « La Déodatie face aux urgences : l’eau et la sécheresse ». Table ronde durant laquelle il a été rappelé l’absolue nécessité de préserver la ressource en eau afin de limiter notre impact sur les milieux naturels. Il a également été fait mention des actions déjà mis en œuvre visant à préserver la quantité et la qualité de cet or bleu. Cette table ronde faisait aussi écho à celle sur la forêt coorganisée avec le PETR qui a permis d’aborder l’avenir de la forêt Déodatienne face aux changements climatiques entre gestion forestière, organisation de la filière, préservation de la biodiversité et attractivité touristique.

Tables rondes "La Déodatie face aux urgences"_FIG 2023

Des enjeux au cœur du territoire :

La forte affluence enregistrée pendant le week-end du FIG témoigne de l’intérêt et de l’inquiétude du public face au dérèglement climatique et démontre ainsi tout l’enjeu à travailler collectivement sur ces sujets en Déodatie.

Le PETR, au travers de son projet de territoire, accompagne déjà la mutation des filières face au changement climatique et se propose d’innover pour une gestion durable des ressources naturelles tout en préservant l’attractivité et la qualité de vie de ses territoires ruraux.

Micro-aventure avec Vosges qui Peut ! sur les Grandes Échappées Vosgiennes

Une micro-aventure avec "Vosges qui Peut !" sur les Grandes Échappées Vosgiennes

Une action engagée par le réseau des Grandes Échappées Vosgiennes, avec l’implication de plusieurs acteurs partenaires du projet.

Du 15 au 17 septembre dernier, Quentin COGITORE, fondateur du blog d’aventure Vosges qui Peut ! est venu expérimenter le temps d’un week-end une toute nouvelle aventure sur les Grandes Échappées Vosgiennes. Passionné de montagne et de loisirs outdoor, il sillonne le Massif des Vosges depuis plusieurs années et partage ses expériences en ligne avec sa communauté : carnets de randonnée, tutoriels, conseils pratiques…

Un itinéraire co-construit sur la base du GR® de Pays du Tour de la Vologne :

Au fil du GR® de Pays du Tour de la Vologne, il a randonné pendant 3 jours et environ 70 km à la découverte de la vallée de la Vologne, depuis la gare de Bruyères en passant par la ville de Gérardmer. (Cf. détail du parcours )

Des partenaires du réseau des GEV ont répondu présents, pour l’accueillir au fil des étapes mais aussi pour partager leurs précieuses connaissances au cours de visites culturelles, comme au ravin du Grébier ou à l’église romane Notre Dame de l’Assomption de Champ-le-Duc dans le cadre des journées du patrimoine.

Les principaux atouts du parcours selon Quentin :

  • Le balisage jaune-rouge des GR® de Pays, pour s’orienter sereinement le long des itinéraires
  • La diversité des paysages, des campagnes vallonnées et verdoyantes aux paysages aux reliefs plus montagneux
  • Le réseau d’acteurs touristiques des GEV engagé pour offrir des conditions d’accueil de qualité, adaptées aux randonneurs

Pour suivre Vosges qui Peut ! et retrouver toutes les infos de cette micro-aventure :

Le récit de cette itinérance est à retrouver sur le blog Vosges qui Peut ! ainsi que sur les réseaux sociaux Facebook et dans les « stories à la une » sur la page Instagram des GEV.

Un grand merci renouvelé aux partenaires mobilisés pour rendre cette expérience mémorable :

HÉBERGEURS :

ASSOCIATIONS :

Suivez les Grandes Échappées Vosgiennes sur les réseaux sociaux :

Contact :

Chargée de mission itinérance pédestre
Grandes Échappées Vosgiennes
– – – 
gev@deodatie.com
03.29.56.71.72

Un nouvel aménagement pour le balisage sur les Grandes Échappées Vosgiennes

Un nouvel aménagement pour le balisage sur les Grandes Échappées Vosgiennes

Depuis le début de l’été 2023, les randonneurs en itinérance sur le GR® de Pays du Tour de la Vologne peuvent rencontrer un balisage plutôt singulier : plusieurs bornes en granit sur des chemins ruraux, traversant champs et prairies, dans la vallée de la Vologne. Ces aménagements, fruits d’un travail en concertation avec les acteurs locaux et le Pays de la Déodatie, permettent de mieux concilier pratiques agricoles et développement de la randonnée pédestre.

| Une action pour concilier pratiques agricoles et développement touristique durable

Habituellement, les balises jaune-rouge des GR® de Pays au fil des GEV sont placées sur des plaquettes, fixées sur des arbres ou poteaux, de préférence déjà existants et implantés dans le cas contraire. Sur les secteurs dégagés, en plaine par exemple, difficile de trouver un support déjà présent où apposer un balisage. L’installation de poteaux en bois sur les bords des chemins est donc en général la solution choisie pour permettre d’orienter les randonneurs.

Sur le GRP® du Tour de la Vologne, entre la forêt de Tannières et jusqu’au village de Charmois-devant-Bruyères, l’itinéraire emprunte des chemins communaux, entre champs et prairies. Dans ce paysage, les pratiques agricoles sont très présentes et il est apparu nécessaire d’adapter les aménagements pour mieux concilier ces activités avec le développement touristique du territoire.

L’implantation de poteaux pour fixer les balises GRP® venait au final gêner le travail des exploitants (pour le passage des engins agricoles notamment), mais un balisage restait nécessaire pour orienter les randonneurs empruntant le GR® de Pays sur ce secteur.

En concertation avec les collectivités locales, les agriculteurs et exploitants concernés, le Club Vosgien d’Épinal (chargé de l’entretien de ce tronçon) et le comité FFRandonnée des Vosges, une solution adaptée a pu être imaginée et mise en place.

| Des bornes de balisage en granit, conçues sur mesure

En s’inspirant d’autres expériences en France et après plusieurs essais, 5 bornes en granit ont ainsi été conçues avec l’aide du comité FFRandonnée des Vosges, et son Directeur des sentiers, M. Alain MATHIEU.

Le granit s’est avéré être une option idéale, car le matériau répondait parfaitement aux besoins identifiés : un support robuste et pérenne, pouvant supporter les intempéries extérieures et le passages d’engins agricoles, et sur lequel peut être apposé un balisage GR ® de Pays (bandes jaune-rouge).

Un signe de balisage peint sur la face du dessus a ensuite été apposé sur ces bornes, et elles ont ensuite pu être implantées, avec l’aide du service technique de la Communauté de Communes de Bruyères Vallons des Vosges. Enterrées au milieu des chemins, elles ont été placées au niveau des intersections nécessitant une balise pour orienter les randonneurs, et sur lesquelles la pose d’un poteau n’était pas possible sans gêner les pratiques agricoles.

Le balisage GR® de Pays

Les sentiers GR® de Pays des GEV sont balisés en rouge et jaune selon les normes de la charte officielle de balisage de la Fédération Française de Randonnée pédestre

Suivez les Grandes Échappées Vosgiennes sur les réseaux sociaux :

Contact :

Chargée de mission itinérance pédestre
– – – 
gev@deodatie.com
03.29.56.71.72

Les bons réflexes pour une pratique responsable en pleine nature

Les bons réflexes pour une pratique responsable en pleine nature

Balades à pied ou à vélo, baignade, escalade, parcours accrobranche ou simple pique-nique, notre territoire regorge d’activités pour pouvoir profiter de la richesse naturelle offerte par le Massif des Vosges.

Pourtant, sur ce massif montagneux le plus peuplé de France, l’impact des activités humaines sur l’environnement est bien présent.

Pour préserver ses ressources fragiles et précieuses, et pouvoir profiter encore longtemps de la beauté de notre territoire, quelques bonnes pratiques s’imposent : limiter au maximum son empreinte carbone pour se déplacer, respecter la biodiversité ou encore réduire le risque de départ incendie…

| Opter pour une solution de mobilité réduisant son empreinte carbone

A travers le territoire, plusieurs options de mobilités douces et transports en commun sont possibles pour limiter son empreinte carbone pendant ses temps de loisirs.

Un maillage de transports en commun est en effet proposé pour relier de nombreuses communes proposant des activités de pleine nature, des sentiers de randonnée ou des activités nautiques et de baignade.

| En bus

Un réseau de transport en cars et autocars interurbains propose ainsi des solutions pour relier de nombreuses communes sur le territoire, sur des lignes régulières ou avec un transport à la demande (TAD).

Retrouvez tous les horaires et informations sur le site de Fluo Grand-Est

| En train

Plusieurs communes sur le territoire du Pays de la Déodatie possèdent aussi des accès gare directs, avec le passage des lignes TER/TGV n°62, 67 et 110. Par exemple, à Raon-l’Étape, Saint-Dié-des-Vosges, Provenchères-et-Colroy, Bruyères ou encore Épinal, les options sont nombreuses.

Retrouvez tous les horaires et informations sur le site de la SNCF

| Avec la Navette des crêtes

Sur le secteur des Hautes Vosges pendant la saison estivale, une navette permet de rejoindre les sommets du massif et la route des crêtes depuis plusieurs communes limitrophes. 

Navette opérationnelle du 1er juillet au 31 août et sur les week-ends de septembre.

Plus d’informations auprès de la Maison de la Région d’Épinal

| En covoiturage

Si vous souhaitez partager votre trajet, comme conducteur ou comme passager, pensez au covoiturage ! Plusieurs aires ont été aménagées sur le territoire pour faciliter les rencontres entre covoitureurs.

→ Retrouvez plus d’informations pour trouver ou proposer un trajet sur les sites de covoiturage comme Blablacar, Flixcar ou Mobicoop.

Enfin, n’hésitez pas à vous adresser aux Offices de tourisme du territoire pour choisir et organiser votre prochaine sortie ou activité dans la nature vosgienne :

  • Office de tourisme Vosges Portes d’Alsace
    03 29 42 22 22  – tourisme@vosges-portes-alsace.fr
    www.vosges-portes-alsace.fr
  • Office de tourisme Bruyères Vallons des Vosges
    03 29 50 51 33  – tourisme.vallonsdesvosges@gmail.com
    www.tourisme-bruyeres.com
  • Office de tourisme Gérardmer Hautes-Vosges Tourisme
    03 29 27 27 27  – info@gerardmer.net
    www.gerardmer.net

| Respecter la faune et la Flore

Pour respecter les milieux naturels traversés et pratiquer son activité de façon responsable, quelques gestes simples doivent être adoptés : rester sur les sentiers balisés et espaces de pratique délimités, repartir avec ses déchets et ne laisser aucune trace de son passage, ne pas cueillir les fleurs, prélever en petite quantité les fruits sauvages et champignons…

Zoom sur le programme « Quiétude Attitude » :

Du côté de la faune sauvage, le programme Quiétude Attitude, porté par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, encourage les bonnes pratiques et sensibilise à la question. 5 bons réflexes sont ainsi proposés afin que chacun puisse contribuer au respect de la quiétude de la faune sauvage. 

Adopter ces 5 bons réflexes, c’est contribuer à la préservation de la faune sauvage :

N° 1 – JE PRENDS CONNAISSANCE DES ZONES DE QUIETUDE

Avant votre départ, planifiez votre sortie en localisant les zones de quiétude et prenez connaissance de la réglementation des espaces protégés.

N° 2- JE RESTE SUR LES ITINÉRAIRES BALISÉS DANS LES ZONES DE QUIÉTUDE

D’une manière générale, dans la nature, je privilégie les chemins et sentiers balisés pour laisser à la faune des zones de tranquillité.

N° 3- JE RESPECTE LE SILENCE DE LA NATURE

Les espèces les plus fragiles ont besoin de calme pour survivre, les humains le recherchent pour se ressourcer.

N° 4- JE TIENS MON CHIEN EN LAISSE

Les chiens en liberté peuvent provoquer la fuite des animaux sauvages et compromettre la nidification des oiseaux nichant au sol.

Attention ! Les chiens, même tenus en laisse, sont interdits dans certains espaces protégés. D’autre part, en forêt, les chiens doivent être tenus en laisse en dehors des allées forestières du 15 avril au 30 juin.

> Consulter l’arrêté du 16 mars 1955 relatif à l’interdiction de la divagation des chiens.

N° 5- JE PRIVILÉGIE LES ACTIVITÉS EN JOURNÉE

La nuit, la faune est habituée au calme et à l’absence d’activité humaine. L’aube et le crépuscule sont des moments où les animaux sont les plus actifs pour chercher leur nourriture. 

| Être extrêmement vigilant face au risque incendie

Durant l’été 2022, 150 hectares de forêt ont été dévastés par les incendies, du jamais vu dans le département. Afin d’éviter que cette situation ne se reproduise à nouveau, Météo France publie quotidiennement sur son site « la météo des forêts » pour informer et sensibiliser les usagers aux risques de feux et leur expliquer les bons réflexes afin d’éviter les départs de feux, en particulier dans les zones sensibles identifiées.

Une carte indiquant le niveau de danger de feu par département pour les deux jours suivants est disponible depuis le 1er juin 2023 : https://meteofrance.com/meteo-des-forets .

Celle-ci indique le niveau risque incendie avec une échelle de quatre couleurs :

En parallèle, la préfecture des Vosges évaluera régulièrement le niveau de vigilance à appliquer et mettra en place une série de mesures d’interdiction si la situation l’exige comme par exemple l’interdiction de faire un barbecue. L’été, le bon réflexe est donc d’aller faire un tour sur le site de Météo France avant votre sortie nature. 

Pour information, les services de l’Etat rappellent que les feux sont ainsi interdits en milieu forestier et à moins de 200 mètres de ce dernier ainsi que les barbecues. Il est également interdit de fumer dans tous les bois et forêts y compris dans les véhicules circulant sur les voies les traversant.

Attention, des sanctions pécuniaires et pénales sont prévues en cas de violation involontaire d’une obligation de prudence ou de sécurité incendie : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34031

Grégory ROHART, blogueur-photographe et fondateur du blog I-Trekkings sur les chemins des Grandes Échappées Vosgiennes !

Grégory ROHART, blogueur-photographe, fondateur du blog I-Trekkings sur les chemins des Grandes Échappées Vosgiennes !

Une action financée par les Grandes Échappées Vosgiennes avec l’implication d’une vingtaine d’acteurs de son réseau.

Du 9 au 15 mai dernier nous avons eu le plaisir d’accueillir Grégory ROHART, spécialisé dans le tourisme d’aventure et créateur du blog « I-Trekkings : le Blog de la Randonnée, du Trekking, de la micro-aventure et de l’Outdoor itinérant« , sur les sentiers de la boucle Nord du GR® de Pays de la Déodatie.

Un programme élaboré avec soin...

    • 7 jours de marche pour 135 kilomètres, au cœur d’un territoire à la nature remarquable et préservée, riche de sites patrimoniaux passionnants pour offrir un dépaysement complet et un voyage à travers les âges.
    • Un planning organisé avec des partenaires GEV tout au long du parcours pour valoriser leur engagement et des activités variées pour promouvoir les richesses du secteur : itinérance avec les ânes, visite commentée de Raon-l’Étape, visites guidées de sites archéologiques et mémoriels par des associations patrimoniales, dégustation de bières locales, etc.
    • Grâce au partenariat mis en place avec La Malle Postale, le Massif des Vosges et les transporteurs du territoire, le portage de son bagage a été organisé sur toute la durée du séjour, lui permettant de profiter d’une itinérance en toute légèreté.

Pour un reportage de qualité :

Le récit de cette itinérance est à retrouver ici : Randonnée sur le GR® de Pays de la Déodatie, boucle nord ainsi que sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram d’I-Trekkings et des GEV.

Un grand merci renouvelé aux partenaires mobilisés afin de rendre cette expérience mémorable :

HÉBERGEURS :

ASSOCIATIONS :

PRESTATAIRES D’ACTIVITÉS :

« L’itinérance douce est recherchée par des publics en quête de ce que l’on appelle couramment aujourd’hui des pratiques authentiques, là où l’humain et la nature ont encore du sens et de la place. »

Jean Corneloup, sociologue

Suivez les Grandes Échappées Vosgiennes sur les réseaux sociaux :

Contact :

Sophia LEUDIHAC
Chargée de mission itinérance pédestre
Responsable des Grandes Échappées Vosgiennes
– – – 
sleudihac@deodatie.com
03.29.56.71.72

Étude de gestion de la fréquentation touristique. Vers un tourisme durable et raisonné en Déodatie?

Étude de gestion de la fréquentation touristique : Vers un tourisme durable et raisonné en Déodatie ?

Un travail conjoint entre le PETR du Pays de la Déodatie et le PETR du Pays de Remiremont

Dans le but d’aider les territoires à mieux gérer la fréquentation touristique, le Pays de la Déodatie et le Pays de Remiremont ont lancé depuis plusieurs mois un travail conjoint visant à accompagner les territoires qui disposent de sites touristiques en milieu naturel comme des lacs, des cascades, des tourbières ou encore des massifs forestiers.  

Une dizaine de sites ont été retenus et ont fait l’objet d’une analyse minutieuse : Accessibilité du site, activités pratiquées, temps de visite, nombre de visiteurs par jour, etc. Autant de réponses apportées pour mieux comprendre l’usage du site et améliorer l’expérience du visiteur. 

Ce travail vise aussi à limiter l’impact de l’activité humaine sur le milieu naturel. En effet, certains sites vosgiens sont extrêmement sensibles d’un point de vue environnemental et la pratique d’activités touristiques a un impact considérable sur certaines espèces. Ainsi donc, tous les sites naturels ne sont pas faits pour toutes les pratiques ni capables d’accueillir un nombre infini de visiteurs.

L'exemple du lac de la Maix

Le Lac de la Maix, très restreint en superficie, accueille des espèces aquatiques fragiles et protégées à l’image du nénuphar nain, extrêmement sensibles face aux activités humaines. Pourtant, les gestionnaires du site ont constaté de nombreux comportements inappropriés comme la baignade ou la pratique du paddle qui nuisent, voir qui mettent en péril l’espèce. 

Afin de remédier à cette situation, la commune de Vexaincourt et l’office national des forêts ont posé une barrière interdisant l’accès direct au site en voiture pendant la période estivale 2022. Cette mesure simple a eu pour effet de réduire fortement le nombre de pratiques inappropriées et sera renouvelée du 15 juin 2023 au 15 septembre 2023. Conscients qu’il fallait prendre soin de ce lieu empli de légendes, la majorité des riverains et des touristes interrogés ont d’ailleurs accueillis très favorablement cette action. 

Prospectives

Durant l’été 2023, le Pays de la Déodatie proposera un plan de gestion sur chacun des 10 sites étudiés ou figureront des actions comme celle mise en œuvre sur le lac de la Maix. La finalité est de réussir à concilier la promotion du territoire et la protection des milieux naturels afin que nous puissions toutes et tous profiter encore longtemps de la beauté qui nous entoure !

Pendant les vacances de noël 2022, le site des cascades de Tendon a accueilli jusqu’à 690 visiteurs par jour. Victime de son succès, on imagine facilement l’affluence en plein été, d’où la nécessité de trouver des solutions de préservation de ces sites naturels convoités.

Les Grandes Échappées Vosgiennes au Salon du Randonneur

Les Grandes Échappées Vosgiennes aux côtés du
Massif des Vosges au Salon du Randonneur !

Les Grandes Échappées Vosgiennes (GEV) s’invitent au Salon du Randonneur, du 24 au 26 mars 2023 au Centre des Congrès à Lyon !

Au programme de cette opération, organisée et financée par le Massif des Vosges :

  • Un stand Massif des Vosges – Itinérances
  • Une conférence pour présenter les possibilités de randonnées au fil des GEV
  • Des dégustations de produits de nos terroirs

Après la sortie en mai 2022 d’un nouveau TopoGuide® au nom des Grandes Échappées Vosgiennes, le réseau continue dans sa lancée des belles réalisations, en participant pour la 2ème année consécutive au Salon du Randonneur, sur un stand partenarial « Itinérances – Massif des Vosges »

Une rencontre attendue pour la filière

Rendez-vous incontournable de la randonnée, le Salon du Randonneur réuni chaque année des exposants experts de la filière, professionnels passionnés et plus de 13 000 visiteurs curieux.

Pour cette 15ème édition, près de 130 stands sur 4 500 m² accueilleront les amateurs et férus de randonnée, pour offrir de quoi faire le plein d’idées. La randonnée sera mise à l’honneur sous toutes ses formes avec une diversité d’offres proposée, des chemins pédestres aux itinéraires vélos en passant par les sentiers équestres.

En complément de ces promesses de découvertes et d’échanges, une riche programmation est proposée par le RANDO-FESTIVAL : un espace dédié aux conférences, débats ou encore projections qui annoncent, cette année encore, partages et ouverture d’esprit…

Un stand partenarial « Massif des Vosges - Itinérances »

Parmi les destinations et professionnels de la filière qui répondront présents à l’évènement, le Massif des Vosges et ses partenaires ont su saisir l’occasion pour promouvoir ensemble l’offre de randonnée itinérante de nos territoires de montagne.

Sur un espace de 12 m² dans la partie dédiée aux agences, les Grandes Échappées Vosgiennes seront ainsi aux côtés de la mythique Traversée du Massif des Vosges pour accueillir et conseiller les visiteurs du salon.

A leurs côtés, plusieurs agences de voyages et accompagnateurs en montagne proposeront un large éventail de prestations : balades, activités et sorties découvertes, en liberté ou accompagnées.

La Malle Postale ne sera qu’à quelques pas avec ses prestations de portage de bagages proposées aux randonneurs, notamment au fil des GEV. Un partenariat rendu possible par l’investissement et le soutien financier du Massif des Vosges.

Pour donner un avant-goût d’un séjour randonné sur le Massif des Vosges, des dégustations de spécialités du terroir seront proposées tous les jours à 11h30 et 17h00.

Enfin, pour celles et ceux qui se laisseront tenter par l’achat d’un TopoGuide GEV sur l’espace boutique de la FFRandonnée, un passage au stand Massif des Vosges permettra aux plus chanceux de repartir avec des cadeaux aux couleurs de nos montagnes !

Une conférence pour mieux connaitre les GEV

Une conférence sur les Grandes Échappées Vosgiennes se tiendra le samedi 25 mars à 14h15 à l’occasion du RANDO FESTIVAL !

Une belle occasion de présenter au grand public le trio d’itinéraires GR® de Pays, et de leur faire entrevoir les possibilités d’itinérance qui s’offrent à eux sur plus de 460 km de sentiers balisés.

Pour enrichir encore la présentation qui sera proposée par la responsable des GEV, Sophia LEUDIHAC, l’accompagnateur en montagne Laurent CAHON viendra apporter son regard d’expert.

Fort d’une expérience de plus de 20 ans, ce professionnel engagé pour le développement durable de son territoire figure comme un partenaire incontournable du réseau des Grandes Échappées Vosgiennes. Membre du Bureau Montagne Hautes Vosges et responsable de l’agence de voyages Séjours Rando Nature, il est basé à La Bresse, dans le sud des Vosges, et propose à sa clientèle une variété d’activités 4 saisons. Randonnée avec observation de la faune, visite et dégustation en ferme-auberge, sortie en raquettes, initiation au VTT ou encore encadrement sur plusieurs jours, de quoi satisfaire toutes les envies !

Pour l’occasion, les Grandes Échappées Vosgiennes organisent un jeu concours à retrouver sur Facebook et Instagram du 8 au 12 mars 2023.

Les gagnants tirés au sort à l’issue de la période remporteront une invitation pour 2 personnes au Salon du Randonneur

Télécharger : Règlement du jeu-concours

INFORMATIONS PRATIQUES :

Adresse :

Cité Internationale – Centre des Congrès

50, quai Charles de Gaulle

69463 Lyon Cedex 06

Horaires :

Vendredi 24/3 : 10-19h

Samedi 25/3 : 10-19h

Dimanche 26/3 : 10-18h

Tarifs :

Plein tarif : 5 euros

Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés

LES RENDEZ-VOUS A NE PAS MANQUER :
  • Conférence des Grandes Échappées Vosgiennes le samedi 25 mars à 14h15
  • Dégustations de produits du terroir, tous les jours à 11h30 et 17h sur le stand « Itinérances Massif des Vosges »

Suivez les Grandes Échappées Vosgiennes sur les réseaux sociaux :

Contact :

Sophia LEUDIHAC
Chargée de mission itinérance pédestre
– – – 
sleudihac@deodatie.com
03.29.56.71.72

Évènement en partenariat avec :

L’itinérance douce, levier de développement durable

L’itinérance douce, levier de développement durable

Face aux nouveaux défis imposés par le changement climatique, à l’heure où les consciences s’éveillent et où les comportements évoluent, le monde du tourisme doit se réinventer et s’adapter.

Ce secteur d’activité se place en effet comme un levier formidable de développement durable des territoires, tant sur le plan économique, social et environnemental. Parmi les nouvelles formes de tourisme alternatif qui ont pu se développer ces dernières années, l’itinérance douce (aussi appelée slow tourisme) se démarque et séduit, en particulier sur les territoires ruraux et montagnards. Cette opportunité de développement touristique a été saisie, parmi d’autres destinations, sur le Massif des Vosges, avec le projet des Grandes Échappées Vosgiennes

La randonnée itinérante, une pratique en plein essor

En France, la randonnée pédestre se place en 1ère position des activités sportives pratiquées par les Français. La randonnée itinérante réunirait quant à elle plus d’1,2 millions de pratiquants ! De quoi offrir aux territoires ruraux de belles perspectives ! Cette pratique présente en effet toutes les conditions de réussite pour développer un tourisme durable et semble répondre pleinement aux nouvelles aspirations de nombreux visiteurs, en quête de ressourcement et de grands espaces…

De par sa nature, l’itinérance douce propose de découvrir une destination au fil d’un parcours défini en utilisant un moyen de déplacement non motorisé : à pied, à vélo, à cheval, en kayak ou encore en raquettes… Les impacts négatifs sont moindres avec ces mobilités douces et permettent à ceux qui s’y essayent pendant leur séjour d’appréhender pleinement un territoire et ses richesses.

| Des bénéfices durables pour les territoires

Les bénéfices générés sur les territoires traversés par des itinéraires de randonnée sont multiples et profitent à une grande diversité d’acteurs : hébergements, restaurateurs, offices de tourisme, accompagnateurs en montagne, prestataires d’activités et de visites, associations… Les randonneurs en itinérance sont amenés durant leurs étapes à aller au cœur des territoires, du petit commerce de proximité au grand site touristique incontournable.

Grâce à cette pratique touristique, les retombées économiques sont réparties de façon équilibrée entre les nombreux acteurs concernés, avec un étalement intéressant de l’activité sur les ailes de saison (d’avril à octobre environ). La surfréquentation sur certains sites touristiques est aussi limitée, puisque ces derniers ne constituent que des points d’étape sur le parcours des itinérants.

Sur le plan environnemental, la randonnée itinérante, quand elle est réalisée de manière respectueuse, figure comme une pratique douce. Pour commencer, les émissions de gaz à effets de serre des pratiquants sont limitées aux déplacements réalisés pour venir et repartir à la fin de leur séjour. Les espaces naturels étant au cœur de l’expérience, ils permettent en outre aux visiteurs d’être au plus proche de la nature, ce qui place par exemple la pratique comme un levier formidable de sensibilisation à sa préservation…

Côté social, le développement de l’itinérance douce favorise le lien et les échanges entre de nombreux acteurs du territoire concernés par l’itinérance douce, tant publics que privés.  Ce type de pratique permet au final aux randonneurs de vivre une véritable expérience au cœur des territoires traversés : authentiques et au plus près des habitants et de leur convivialité. De surcroît, les itinéraires de randonnée offrent la possibilité aux territoires de valoriser la diversité patrimoniale et culturelle qu’ils recèlent.

| Un défi à relever pour les territoires…

Face à ces enjeux forts de développement et d’attractivité, de plus en plus de territoires se saisissent aujourd’hui de l’opportunité offerte par l’itinérance douce. Mais le défi est de taille pour parvenir à organiser une offre pertinente et de qualité : mise en place d’un balisage uniforme et lisible sur des parcours sélectionnés avec soin, organisation de services adaptés aux randonneurs, développement d’outils d’information et de guidage, promotion des itinéraires…

De nombreux acteurs, tant publics que privés, se trouvent au final concernés par ce genre de démarche de mise en tourisme. Il semble alors essentiel de faire travailler de concert toutes ces parties prenantes, pour parvenir à organiser une offre touristique cohérente et de qualité.

Une mise en réseau essentielle pour développer la pratique

Pour parvenir à construire et promouvoir ce genre d’offre touristique, certaines destinations ont ainsi progressivement structuré un réseau entre les acteurs concernés… Plusieurs font aujourd’hui figure d’incontournable pour les randonneurs itinérants : chemins de Compostelle, chemin de Stevenson (GR®70) ou encore Grandes Traversées du Jura pour n’en citer que certains. Par le biais de stratégies et dispositifs variés, ces destinations ont su mettre en œuvre de véritables démarches structurantes autour d’itinéraires pour les développer et les promouvoir de façon durable.

| Des exemples réussis de mise en réseau

Le chemin de Robert Louis Stevenson est par exemple un modèle réussi d’itinéraire culturel doux. Coordonné par une association en partenariat avec les collectivités territoriales, l’itinéraire valorise le parcours emprunté par le célèbre écrivain écossais qui porte son nom. Chaque année, 6 000 à 8 000 randonneurs arpenteraient ce parcours illustre, générant plus de 4 millions d’euros de retombées économiques chaque année sur les territoires traversés.

D’autres exemples de destinations pourraient encore être cités, comme la démarche engagée dans le Jura avec les Grandes Traversée du Jura et l’Échappée Jurassienne, ou encore celle dans le Massif Central avec la Grande Traversée du Massif Central à vélo…

| Les GEV, réseau d’itinéraires sur le Massif des Vosges…

Dans les Vosges, sur le territoire du Pays de la Déodatie un projet de développement touristique autour d’itinéraires de randonnée pédestre commence à faire ses preuves : celui du réseau des Grandes Échappées Vosgiennes (GEV).

Sur plus de 460 kilomètres, les GEV invitent à fouler les chemins du versant lorrain du Massif des Vosges au fil de 3 boucles GR® de Pays. Depuis 2019, une véritable démarche de mise en réseau des acteurs du territoire a été initiée afin de construire progressivement une offre touristique durable le long des itinéraires… Avec des services variés et de nombreuses possibilités de découvertes patrimoniales pour les randonneurs itinérants, le projet promet de belles perspectives de développement durable sur ces territoires…

« L’itinérance douce est recherchée par des publics en quête de ce que l’on appelle couramment aujourd’hui des pratiques authentiques, là où l’humain et la nature ont encore du sens et de la place. »

Jean Corneloup, sociologue

Suivez les Grandes Échappées Vosgiennes sur les réseaux sociaux :

Contact :

Sophia LEUDIHAC
Chargée de mission itinérance pédestre
Responsable des Grandes Échappées Vosgiennes
– – – 
sleudihac@deodatie.com
03.29.56.71.72

Le réseau des Grandes Échappées Vosgiennes (GEV), un projet durable pour les territoires du Pays de la Déodatie

Le réseau des Grandes Échappées Vosgiennes (GEV), un projet durable pour les territoires du Pays de la Déodatie

Sur plus de 460 kilomètres, les Grandes Échappées Vosgiennes invitent à fouler les chemins du versant lorrain du Massif des Vosges au fil de 3 boucles GR® de Pays. Grâce à une démarche de mise en réseau des acteurs du territoire initiée en 2019, une offre touristique durable se construit progressivement le long des itinéraires…

Avec des services variés et de nombreuses possibilités de découvertes patrimoniales pour les randonneurs itinérants, le projet promet aux territoires du Pays de la Déodatie de belles perspectives de développement durable.

Un réseau de randonnées pour valoriser la richesse patrimoniale

| 460 km d’itinéraires pédestres au cœur du Massif des Vosges

Les Grandes Échappées Vosgiennes (GEV) proposent de découvrir les multiples facettes et richesses de territoires au cœur du Massif des Vosges, le long de trois boucles GR® de Pays, balisées en jaune-rouge. Déclinables au gré des envies, ces itinéraires permettent de satisfaire toutes les envies, de l’itinérance sur un week-end à l’aventure de plus de 12 jours…

Située proche de Strasbourg, Nancy ou encore Metz, la région couverte par les GEV est propice à la randonnée, avec certains reliefs plutôt doux, pouvant convenir à des randonneurs de tous niveaux. Son climat montagnard rend la pratique plus favorable d’avril à octobre, et permet de découvrir une diversité de paysages et milieux naturels. Une partie des GR® de Pays traverse d’ailleurs les terres du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, mais aussi de nombreux espaces naturels remarquables.

En chemin, de nombreuses communes incontournables sont traversées et constituent des haltes idéales pour allier randonnées et découvertes patrimoniales. Saint-Dié-des-Vosges, Gérardmer, Épinal, Bruyères ou d’autres localités plus pittoresques réservent de belles surprises aux randonneurs parcourant les GR® de Pays des GEV

| Les GEV : des GR® de Pays comme outil de valorisation…

Il y a plus de 10 ans, le Pays de la Déodatie et ses partenaires ont décidé de travailler ensemble pour valoriser leurs territoires, en s’appuyant sur leurs richesses patrimoniales et les nombreux sentiers pédestres les sillonnant. Après un temps de concertation, le choix fût fait de procéder à la sélection de parcours pédestres sur plusieurs jours, en vue d’une homologation en GR® de Pays avec la Fédération Française de Randonnée pédestre (FFRandonnée ).

Pour choisir les tracés empruntés par ces itinéraires, une analyse complète est réalisée avec l’aide de nombreux partenaires : collectivités territoriales, offices de tourisme, associations de randonnée (Club Vosgien et FFRandonnée) et de protection de la nature, parc naturel régional, services de gestion des forêts et de sécurité, hébergements… Un important travail de concertation est mené à bien pour proposer cette nouvelle offre touristique aux randonneurs sur le Massif des Vosges.

Après plusieurs années de travail, 3 itinéraires en boucle sont balisés GR® de Pays sur plus de 460 kilomètres. Pour les valoriser, un TopoGuide® intitulé « La Ligne Bleue des Vosges – Déodatie et Vologne » est édité en décembre 2014, avec le soutien de fonds européens.

Un réseau d’acteurs engagés pour une offre de qualité

Quelques années après la création des trois GR® de Pays, le besoin d’aller plus loin dans la démarche de valorisation se fait sentir. Le Pays de la Déodatie et ses partenaires décident alors d’engager un réel projet de développement touristique en mobilisant les acteurs du territoire concernés. Sur le modèle de développement d’autres itinéraires de randonnée en France, une démarche porteuse et prometteuse a pu voir le jour au cœur du Massif des Vosges.

| Une volonté d’aller plus loin en impliquant les acteurs du territoire…

En 2019, la volonté de proposer un produit touristique lisible et de qualité le long des GR® de Pays a marqué l’étape suivante : la naissance du projet de réseau d’acteurs autour des itinéraires, plus tard appelé le réseau des Grandes Échappées Vosgiennes

Après une phase d’études et de concertations avec les acteurs incontournables concernés (hébergements et collectivités territoriales), les grandes lignes du projet ont pu être dessinées avec des objectifs engageants et un plan d’actions prometteur.

Sur la base du travail de concertation mené à bien, une demande de subvention européenne (FEDER-FSE) a été déposée et a permis un coup d’envoi officiel de la démarche en janvier 2020. Un poste dédié est créé au Pays de la Déodatie pour coordonner la mise en œuvre du projet, accompagné d’une enveloppe budgétaire pour les dépenses nécessaires à la structuration du réseau et à la communication.

| Des partenaires mobilisés pour développer les itinéraires

Depuis, les acteurs du territoire concernés sont progressivement mobilisés : hébergeurs, accompagnateurs en montagne, prestataires d’activités, lieux culturels ou encore associations locales rejoignent progressivement la démarche. Tous avec la même volonté : œuvrer au développement local et accueillir des randonneurs pour leur permettre de découvrir ce territoire dont ils sont fiers.

Avec la signature d’une charte d’engagement construite collectivement, ce sont près de 120 professionnels qui ont affirmé leur souhait de devenir partenaires du réseau des Grandes Échappées Vosgiennes. Ce document permet de constituer un socle commun autour de valeurs et d’objectifs partagés et offre aux signataires un cadre de référence permettant d’acter leur implication dans le réseau GEV et de bénéficier des retombées positives offertes par la démarche.

Un accueil de qualité est ainsi proposé au fil des GEV, avec un panel de services qui se développent peu à peu : repas, transport des bagages, visites ou prestations d’accompagnement, de nombreuses options sont déjà possibles en fonction des besoins des randonneurs itinérants !

| Une offre complète développée pour les randonneurs itinérants

D’abord, des itinéraires balisés de façon uniforme sont proposés aux randonneurs, avec les balises jaune-rouge caractéristiques des GR® de Pays. Des liaisons vers les communes étapes et points d’intérêts touristiques sont aussi proposés, pour permettre de décliner ou composer son itinérance en fonction de ses envies. A l’aide du dernier TopoGuide® « Grandes Échappées Vosgiennes », les randonneurs peuvent disposer d’un outil clé en main pour organiser leur séjour le long des GEV et s’orienter une fois lancés dans leur aventure…

D’autre part, de nombreux hébergements sont prêts à accueillir les randonneurs le long des itinéraires GR® de Pays ou à proximité : chambres d’hôtes, hôtels, auberges, gîtes et meublés, refuges, centres de vacances, campings ou encore logements insolites. De quoi permettre à chacun de trouver son bonheur pour découvrir le territoire au fil des étapes choisies !

Pour permettre aux marcheurs de randonner plus léger et savourer pleinement leur itinérance, un service de transport des bagages est aussi proposé depuis la saison estivale 2022, en partenariat avec La Malle Postale et des transporteurs locaux.

Plusieurs Accompagnateurs en montagne partenaires proposent finalement aux randonneurs des prestations d’accompagnement au fil des GEV, de quelques heures à plusieurs jours sur une variété de thématiques et découvertes. Une agence de voyage locale, Séjours Rando Nature, propose même des séjours accompagnés ou en liberté le long des GEV…

Suivez les Grandes Échappées Vosgiennes sur les réseaux sociaux :

Contact :

Sophia LEUDIHAC
Chargée de mission itinérance pédestre
Responsable des Grandes Échappées Vosgiennes
– – – 
sleudihac@deodatie.com
03.29.56.71.72