Comment faire des économies d’eau sur les bâtiments publics ?

Comment faire des économies d’eau sur les bâtiments publics ?

Dans le cadre de sa démarche d’adaptation au changement climatique (via le Contrat de Transition Écologique), le Pays de la Déodatie accompagne 4 communes pilotes à la réalisation d’économies d’eau. Une des phases de l’accompagnement concerne les bâtiments publics communaux.

Un audit de 16 bâtiments publics a été conduit entre juin et novembre 2022, sur les communes de Bruyères, Corcieux, Fraize et Moyenmoutier. Le Pays de la Déodatie a mandaté le bureau d’études « Anteagroup », avec le soutien de l’Agence de l’Eau Rhin Meuse.

Suite à une enquête et une visite sur site, plusieurs scénarii ont pu être proposés pour économiser l’eau dans chaque bâtiment.

En recourant au scénario avec le plus faible temps de retour sur investissement (environ deux ans) et en investissant en moyenne 666 euros en équipements et actions hydroéconomes sur leurs 4 bâtiments audités, les communes peuvent réaliser une économie d’eau de 100 m3 par an et une économie financière annuelle de 272 euros.

Quelques exemples d’actions à mener pour économiser l’eau sur les bâtiments publics :

Contact :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Adaptation au changement climatique
– – – 
fmattio@deodatie.com
03.29.56.91.14

90 acteurs socio-professionnels touristiques formés en un an !

Parcours de formations « Vers une destination durable » :

90 acteurs socio-professionnels touristiques formés en un an !

Le Pays de la Déodatie, dans le cadre de son Contrat de Transition Écologique autour de l’adaptation au changement climatique du territoire, a coordonné en 2022 un parcours de formations pour accompagner les acteurs socio-professionnels touristiques « vers une destination durable ».

Ce parcours de 9 sessions de formations a été développé avec 9 partenaires et 22 intervenants :

  • le Club Vosgien de Saint-Dié-des-Vosges,
  • la Communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges,
  • la Communauté de communes de Bruyères, Vallons des Vosges,
  • le Conservatoire d’espaces naturels de Lorraine,
  • l’association Etc…Terra,
  • l’Office National des Forêts,
  • l’Office du tourisme de Bruyères, Vallons des Vosges,
  • l’Office du tourisme intercommunal de Saint-Dié-des-Vosges,
  • le Parc naturel régional des Ballons des Vosges.


Entre décembre 2021 et novembre 2022, 90 participants ont pu être formés autour de la préservation des ressources en eau, des forêts, des tourbières, des espaces naturels protégés, ou encore autour des mobilités douces ou de l’usage des labels.

80% des répondants à l’enquête menée suite aux formations se considèrent plus conscients de la teneur et de l’ampleur des impacts du changement climatique sur notre territoire après avoir assisté à une session de formation. Et 75% des répondants considèrent avec ces formations disposer d’outils pour adapter leurs pratiques au changement climatique et à la vulnérabilité des sites et ressources naturels du territoire.

Et qu'en disent les participants des formations ?

Que retirez-vous de la formation ?

« J’ai découvert un site d’une autre manière que si je l’avais visité seule. Cette visite m’a permis également de faire des rencontres et d’échanger sur plusieurs points. Suite à cette visite je peux mieux parler et présenter le site à nos touristes. Dans le cadre de notre activité nous sommes les ambassadeurs de notre territoire. » [Pilar Dufour, Camping Verte Vallée, Xonrupt-Longemer]

« Je retire de ce parcours de nouveaux contacts, de nouveaux partenaires, les noms de producteurs locaux… » [Odile Jacques, Roulotte Le temps de rêver, Saint-Michel-sur-Meurthe]

Quels sont les points forts du parcours ?

« La qualité des intervenants, le fait d’avoir des acteurs locaux, et des participants à double casquette avec lesquels aussi échanger : les formations ont rassemblé une paire d’acteurs locaux sensibles et supers. » [Sandrine Jeandin, Gîte La souris des champs, Etival-Clairefontaine]

Pourquoi est-ce que vous vous engagez pour développer « une destination durable » ?

« C’est une évidence, et les gens que je loge sont aussi dans cette évidence-là : il y a un esprit particulier du lieu, c’est plus facile de sensibiliser » [Marine Antoine, Lieu Sur Terre, Viménil]

Contact :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Adaptation au changement climatique
– – – 
03.29.56.91.14
fmattio@deodatie.com

Résultats de l’étude de vulnérabilité de la filière forêt-bois au changement climatique

Résultats de l’étude de vulnérabilité de la filière forêt-bois au changement climatique

Dans le cadre de sa démarche globale d’adaptation au changement climatique (via un Contrat de Transition Écologique), le Pays de la Déodatie a mené entre les automnes 2020 et 2022 une étude sur la vulnérabilité de la filière locale forêt-bois aux impacts du changement climatique, avec le soutien du Commissariat du massif des Vosges.


Cette étude comprenait 4 phases
 :

  • L’élaboration d’une plaquette de présentation des connaissances et pistes d’adaptation de la forêt, à destination des propriétaires forestiers, par AgroParisTech, le Centre National de la Propriété Forestière et l’Office National des Forêts (Lien pour télécharger la plaquette)

  • La conduite d’ateliers de co-constructions d’un plan d’actions « Living Lab » par AgroParisTech et le PETR du Pays de la Déodatie (Lien vers le PPT de l’atelier final du Living Lab)

  • La réalisation d’une étude sur la vulnérabilité des essences forestières principales de notre territoire par AgroParisTech (sapin, pin sylvestre, épicéa et hêtre) (Lien vers la synthèse de l’étude)

  • La réalisation d’une étude sur la vulnérabilité de la filière forêt-bois aval par le PETR du Pays de la Déodatie (Lien vers le PPT de restitution de l’étude)


Nous pouvons retenir plusieurs éléments principaux
 :

  • Le changement climatique se manifeste déjà en Déodatie : les températures ont augmenté de 1.5°C entre 1961/1985 et 2010/2019, et continuent d’augmenter, jusqu’à 4.6°C en 2100 selon le scénario le plus pessimiste. Par exemple un pic de chaleur qui se produisait une fois tous les 50 ans se produira une fois tous les 3-4 ans avec une augmentation des températures de plus de 2 degrés.

  • Les impacts du changement climatique sur nos forêts sont et seront importants. La probabilité de présence des essences principales du territoire (sapin, épicéa, pin sylvestre, hêtre) dépend des types de modélisation, mais la majorité s’accorde sur la gradation de la menace : menace importante sur l’épicéa, puis le sapin, menace moyenne sur le hêtre, menace modérée sur le pin sylvestre en Déodatie.

  • 80 acteurs de la filière forêt-bois se sont mobilisés pour la réalisation de cette étude.

  • La filière aval de travail du bois manque de connaissances sur les conséquences du changement climatique sur la forêt et la filière. Il est difficile pour ces entreprises de se projeter à moyen-long terme. Pour améliorer leur résilience face aux impacts du changement climatique (multiplication des crises (scolytes, sécheresses, risque incendie…), fonctionnement de la filière à flux tendus…), il faut agir sur l’accompagnement administratif et technique des entreprises (accès à l’information, aux aides et subventions), sur la visibilité et l’attractivité des métiers du bois et du bois local et sur la diffusion des connaissances sur l’évolution des forêts et les impacts du changement climatique.

Plusieurs groupes de travail ont émergé de la réalisation de cette étude, et les actions d’adaptation au changement climatique qui en découleront seront inscrites au Contrat de Transition Écologique.

Contacts :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Adaptation au changement climatique
– – – 
fmattio@deodatie.com
03.29.56.91.14

Pauline BARRIER
Chargée de mission Trame Verte et Bleue
– – – 
pbarrier@deodatie.com
03.29.56.88.64

Bilan à mi-parcours de la démarche du PETR face au changement climatique

Le Pays de la Déodatie s’adapte :

Bilan à mi-parcours de la démarche du PETR face au changement climatique

Jeudi 6 octobre dernier, le PETR du Pays de la Déodatie et ses partenaires se sont retrouvés à Saint-Dié-des-Vosges pour le bilan à mi-parcours du Contrat de Transition Écologique (CTE), signé en 2020 pour 4 ans.

Ce CTE permet de proposer une stratégie globale d’adaptation, en lien avec un maximum d’acteurs du territoire, et recouvrant différentes thématiques pour adapter au mieux la Déodatie au changement climatique.

Il s’articule aujourd’hui autour de 6 axes et 25 actions :

  • Développer la stratégie d’adaptation, communiquer, sensibiliser ;
  • Adapter les bâtiments et l’urbanisation au changement climatique ;
  • Maintenir des prairies de montagne et de piémont de qualité et valoriser la filière foin ;
  • Adapter la filière forêt-bois ;
  • Adapter l’économie touristique en développant un tourisme 4 saisons et durable ;
  • Améliorer la gestion quantitative et qualitative de l’eau face aux impacts du changement climatique.

Lors de cette journée de bilan à mi-parcours, 46 personnes étaient rassemblées pour la réunion de présentation du bilan de la démarche ; la visite du salon de coiffure VOG by Fany à Provenchères-et-Colroy, engagé dans l’opération « Label ECO-DEFIS » ; l’atelier de présentation des axes d’actions pour l’adaptation de la filière forêt-bois ; la restitution croisée des études de vulnérabilité de la filière forêt-bois et des peuplements forestiers ; et la participation à des ateliers thématiques « bilan et perspectives ».

25 actions en cours et inscrites au contrat, dont 4 actions ajoutées le 6 octobre :

  • Réalisation d’audits énergétiques pour 32 écoles du territoire : programme ACTEE Merisier – porté par le PETR du Pays de la Déodatie et 15 communes du territoire
  • Installation d’ombrières photovoltaïques sur les parkings du centre hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges – portée par Hôpitaux Massif des Vosges
  • Dispositif Sylv’acctes pour lever des fonds pour les travaux sylvicoles – porté par le PETR du Pays de la Déodatie et le PETR du Pays de Remiremont et de ses vallées
  • Opération « Au p’tit baigneur la chance » de sensibilisation à la qualité des eaux de baignade – porté par l’association Etc…Terra

100 acteurs impliqués

→ Plus de 25 ateliers et réunions organisées

→ Plus de 12 millions d’euros investis pour l’adaptation

10 financeurs

30 supports pédagogiques créés

Contact :

Fleur MATTIO
Chargée de mission adaptation au changement climatique
– – – 
fmattio@deodatie.com
03.2956.91.14

Label ECO-DÉFIS : un accompagnement unique pour l’adaptation au changement climatique des artisans-commerçants

Contact :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – – 
fmattio@deodatie.com
03.29.56.91.14

Label ÉCO-DÉFIS

Un accompagnement unique pour l'adaptation au changement climatique des artisans-commerçants

Dans le cadre du Contrat de Transition Écologique et de sa démarche d’adaptation au changement climatique, une opération unique a été lancée sur le territoire en février 2022 : le label ECO-DEFIS.

Porté par le Pays de la Déodatie et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Grand Est, accompagnés de la Communauté de Communes de Bruyères Vallons des Vosges, et de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, ce dispositif permet à des artisans-commerçants de réaliser des ÉCO-DÉFIS pour s’adapter au changement climatique, avec l’accompagnement de la CMA et des collectivités.

Pour être labellisés, c’est très simple :

Les artisans-commerçants ont un an pour réaliser au moins deux défis sur deux domaines, leur permettant de récolter un certain nombre de points. Quatre domaines sont proposés : l’eau ; l’énergie et le confort d’été ; l’économie circulaire ; les éco-produits et les circuits courts.

Trois premiers artisans-commerçants sont déjà engagés dans l’opération, avec des défis sur l’eau, les circuits courts et l’énergie et confort d’été.

La cérémonie de remise des labels aura lieu en début d’année 2023.

Vous êtes artisan-commerçant ?
Vous souhaitez vous adapter au changement climatique, promouvoir votre entreprise et ses valeurs, et profiter de conseils personnalisés ?

Contactez le Chambre de Métiers et de l’Artisanat à l’antenne de Saint-Dié-des-Vosges : 03.29.56.70.11

Déjà une trentaine d’acteurs professionnels touristiques formés « Vers une destination durable » !

« Vers une destination durable »

déjà une trentaine d’acteurs professionnels touristiques formés !

Le Pays de la Déodatie a lancé fin 2021 un parcours de formations avec 9 partenaires afin d’accompagner les socio-professionnels du tourisme dans leur transition vers un tourisme adapté au changement climatique. 10 sessions de formations gratuites et concrètes, sur le terrain, ont été programmées sur tout le territoire déodatien jusqu’en octobre 2022.

Une trentaine d’acteurs professionnels (hébergements, accompagnateurs en montagne, associations…) a déjà pu être formée lors des trois premières sessions :

  • Protéger, visiter, utiliser les forêts déodatiennes le 2 décembre 2021 aux Arrentès-de-Corcieux.
  • Les tuyaux pour économiser l’eau le 18 janvier 2022 à Frémifontaine.
  • Réduire son impact sur l’eau et fabriquer ses produits d’entretien le 1er février à Viménil.
Chaque formation s’accompagne d’une affiche synthétique que les professionnels peuvent utiliser pour dialoguer avec leurs clients.
(Cliquez-ici pour télécharger les affiches)

Professionnels du tourisme, rejoignez-nous pour les trois prochaines sessions :

 

  • Fouler les sentiers pédestres le 10 mars 2022 à Saint-Dié-des-Vosges.
  • Protéger, visiter, utiliser les milieux humides et aquatiques déodatiens le 15 mars à Etival-Clairefontaine et à Le Saulcy.
  • Immersion au cœur d’une réserve naturelle le 10 mai 2022 sur la réserve naturelle nationale du Tanet-Gazon du Faing.
 

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – –
☎ 03.29.56.91.14
✉ fmattio@deodatie.com

10 formations gratuites pour les acteurs professionnels du tourisme vers une destination durable !

Pour plus d'informations :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – –
☎ 03.29.56.91.14
✉ fmattio@deodatie.com

10 formations gratuites pour les acteurs professionnels du tourisme
vers une destination durable !

Le Pays de la Déodatie et neuf de ses partenaires proposent un parcours de formations gratuit aux acteurs socio-professionnels touristiques pour les accompagner vers une destination durable.

Entre décembre 2021 et novembre 2022, 10 sessions de formations seront réalisées sur le terrain ou à la rencontre de professionnels qui peuvent déjà témoigner de leurs actions durables. Différentes thématiques seront couvertes pour soutenir les professionnels dans l’évolution de leurs pratiques face aux impacts du changement climatique sur le territoire : visiter et protéger les forêts et milieux humides, préserver les ressources en eau, encourager l’usage des mobilités douces…

Ce parcours de formations a été élaboré dans le cadre du Contrat de Transition Ecologique pour répondre à un des objectifs d’adaptation de la filière tourisme : soutenir et accompagner les acteurs professionnels dans leur transition vers un tourisme 4 saisons résilient au changement climatique.

Les formations sont ouvertes à tous les professionnels touristiques (hébergements, accompagnateurs de montagne, activités de loisir, offices du tourisme…) et se font sur inscriptions : la première aura lieu le 2 décembre 2021 à Arrentès-de-Corcieux et Gerbépal pour découvrir la forêt face au changement climatique !

Acteurs socio-professionnels touristiques : nous avons une formation pour vous !

- Acteurs socio-professionnels touristiques : nous avons une formation pour vous ! -

Pour plus d'informations :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – –
☎ 03.29.56.91.14
✉ fmattio@deodatie.com

Vous êtes un acteur touristique local ?
Vous vous demandez comment votre activité va évoluer dans les prochaines années avec le changement climatique ?
Vous voulez agir pour protéger les ressources naturelles et paysages de notre territoire ?

Le Pays de la Déodatie et ses partenaires vous proposent un parcours de formations vers une destination durable !

Ces formations gratuites vous permettront de mieux cerner les impacts du changement climatique et de la fréquentation touristique sur notre territoire, de savoir quelles actions mettre en place pour contribuer à une destination touristique durable et d’avoir des clés pour transmettre le bon message à vos clients.

La première formation aura lieu le 2 décembre prochain, à Arrentès-de-Corcieux et à Gerbépal, pour découvrir comment protéger, visiter et utiliser les forêts déodatiennes.

Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 22 novembre 2021 à cette formation auprès de Fleur Mattio :
fmattio@deodatie.com et 03.29.56.91.14

D’autres formations sur le terrain et des visites d’acteurs professionnels exemplaires vous intéressent ? Le parcours de formation compte 10 sessions sur les milieux humides et aquatiques, les économies d’eau, la randonnée pédestre, les mobilités douces, la vie des réserves naturelles…

Révélation du catalogue de formation complet très prochainement !

Comité de pilotage 2021 du Contrat de Transition Écologique

Notre territoire s’adapte : Comité de pilotage 2021 du Contrat de Transition Ecologique

Le PETR du Pays de la Déodatie coordonne la démarche d’adaptation au changement climatique du territoire depuis début 2020 avec la signature d’un Contrat de Transition Ecologique dédié au sujet.

Qu’est-ce que cela signifie s’adapter au changement climatique ? Il s’agit d’ajuster nos modes de vie pour réduire notre vulnérabilité aux impacts du changement climatique.

15 premières actions avaient été lancées en 2020 pour adapter notre territoire : étude sur le confort d’été dans les écoles ; étude sur le potentiel de végétalisation des cours d’école ; mise en place d’un Projet Alimentaire Territorial ; actions de gestion et de formation pour mieux intégrer le risque érosif et les zones humides dans les pratiques forestière ; structuration d’un réseau d’acteurs autour des GR® de Pays etc…

Le 29 juin dernier, lors du comité de pilotage annuel du Contrat de Transition Ecologique, rassemblant élus et techniciens locaux, et partenaires, cinq actions en construction ont été présentées et validées :

  • la création d’un label éco-défis sur l’adaptation au changement climatique des commerçants et artisans ;
  • la mise en place de paiements pour services environnementaux pour rémunérer les agriculteurs pour leurs services écosystémiques ;
  • la réalisation d’un programme de formation des acteurs socio-professionnels touristiques autour de la vulnérabilité du territoire et de la filière ;
  • la conduite d’une étude sur la gestion de la fréquentation touristique sur les sites naturels ;
  • l’accompagnement de communes pilotes à l’élaboration d’une stratégie sur les économies d’eau.
Pour plus d'informations :

Fleur MATTIO
Chargée de mission Climat, Énergie, Transition Écologique
– – –
☎ 03.29.56.91.14
✉ fmattio@deodatie.com

Atelier sur la vulnérabilité de la Déodatie au changement climatique

Atelier sur la vulnérabilité de la Déodatie au changement climatique

Ce lundi 5 octobre à Raon-l’Etape, le Pays de la Déodatie a organisé une journée de travail autour de l’étude de vulnérabilité du territoire au changement climatique.

Le diagnostic réalisé par les cabinets d’étude Climate Adaptation Consulting et Acterra a été présenté auprès de 40 partenaires en présentiel et 20 partenaires à distance. Ensuite, des ateliers de travail ont été conduits pour initier la stratégie d’adaptation et les actions concrètes que le territoire mettra en œuvre pour s’adapter au changement climatique sur les thématiques de la forêt, de l’agriculture, de l’eau, du tourisme et du cadre de vie et santé.

Une première série de dix actions émergera d’ici le début de l’année 2021, suivie d’autres tout au long du Contrat de Transition Ecologique du Pays de la Déodatie, dédié à l’adaptation du territoire au changement climatique.