GRP – Déodatie, BOUCLE SUD

GR®P - DÉODATIE, BOUCLE SUD

Emerveillement, gourmandise et loisirs sont les maitres-mots de la Boucle Sud !

177 kilomètres qui vous mèneront de Saint-Dié-des-Vosges aux confins des Hautes-Vosges à la découverte des sommets du versant lorrain du massif.

A l’assaut du massif du Kemberg et de ses roches, véritables promontoires naturels dominant l’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, vous poursuivrez ensuite votre itinérance pas après pas, col après col vers Gérardmer, ville renommée pour son linge et son célèbre lac. Offrant rafraichissement et divertissement nautique, elle est très appréciée des promeneurs. Avant de vous éloigner vers la ville voisine, Xonrupt-Longemer, ne manquez surtout pas de vous arrêter au Saut des Cuves et le Pont des Fées, où maintes légendes sont attachées à ces lieux. Puis vous quitterez les lacs pour repartir en forêt à la découverte de sites naturels remarquables tels le Défilé de Straiture où sillonne la Petite Meurthe, surplombée par des montagnes à plus de 1000 mètres d’altitude et la Tourbière de Squainfaing, riche de sa biodiversité où se cache le discret le Grand Tétras. Vous prendrez ensuite le chemin de la gourmandise en découvrant les fameuses confiseries des Vosges.

Vous traverserez des lieux chargés de la petite à la grande Histoire : au cœur du conflit de la Première Guerre mondiale au Col du Bonhomme, sur les pas de Louis XIV à Ban-de-Laveline ou encore à la découverte des nombreux mythes et légendes du massif de l’Ormont, vous rejoindrez Saint-Dié-des-Vosges après avoir écrit votre propre histoire…

– – – 
Télécharger – Trace GPX_GRP_SUD

Télécharger – fiche balisage GR de Pays

Référente des GEV 
Sophia Leudihac 
☎ 03.29.56.71.72
✉ sleudihac@deodatie.com

Office de Tourisme Vosges Portes d’Alsace
☎
03 29 42 22 22
✉ tourisme@vosges-portes-alsace.fr
www.vosges-portes-alsace.fr

Office de Tourisme Hautes-Vosges
☎ 03 29 27 27 27
✉ info@gerardmer.net 
www.gerardmer.net

GR®P – DÉODATIE, BOUCLE SUD
Boucle entière :
~ 13 jours
Distance : 
177 km

Étape 1 : Saint-Dié-des-Vosges – Taintrux 
12,2km | 434 D+ | 404 D- | 4h

Au départ de la capitale Déodatienne, votre itinérance vous mènera très vite en pleine nature à l’assaut du Massif de Kemberg. Roche Saint-Martin, Roche du Kiosque, Roche d’Anozel, Pierre-Percée, Pierre de Laitre autant de promontoires rocheux pour en prendre plein la vue dès cette première étape de votre itinéraire jusqu’à Taintrux !

Mais avant, partez à la découverte de Saint-Dié-des-Vosges. Son ensemble cathédral, la Tour de la liberté, le parcours urbain de 20 fresques murales ou encore les bords de la Meurthe sauront vous apporter une belle entrée en matière.

Étape 2 : Taintrux – Les Rouges-Eaux
13,90 km | 427 D+ | 390 D- | 4h30

Depuis Taintrux, vous reprendrez la route à l’ombre des arbres dans la vallée du Taintroué. Une belle mise en jambe vous est proposée avec une ascension de 210m sur moins d’1,5 kilomètre jusqu’au col du Haut Jacques, site marquant de la guerre mais où se trouve aussi un bel arboretum. Si l’envie vous en dit, vous pouvez faire un petit crochet sur 800 mètres par la Roche du Gros Rain. Vous pourrez reprendre ensuite la route vers votre prochaine étape, Les Rouges-Eaux, en suivant le cours d’eau de la Mortagne

Étape 3 : Les Rouges-Eaux – Brouvelieures 
16,7 km | 381 D+ | 401 D- | 5h15

Cette étape vous mènera au cœur de la vallée de Mortagne, de Rouges-Eaux à Brouvelieures pour une agréable marche en forêt.

En prenant la direction de Mortagne, vous croiserez la croix Holveck à 502 mètres d’altitude puis traverserez non pas la Terre du Milieu mais le Bout du Milieu… En espérant que vous ne soyez pas à bout car vous n’êtes pas encore au milieu de votre étape ! Une fontaine se dressera sur votre chemin pour vous offrir abri et fraîcheur.

Puis au fil des ruisseaux, coteaux et talwegs, vous atteindrez les Forges de Mortagne dont les vestiges témoignent encore du passé industriel de la vallée. Ces forges ont été construites en 1558 puis ont connu leur essor au XIXe siècle avant de cesser leur activité à la fin de ce même siècle. Aujourd’hui, sont encore visibles des bâtiments alignés où vous ne croiserez pas de métaux mais des animaux : la SPA vosgienne y a élu domicile.

Étape 4 : Brouvelieures – Biffontaine
8,7 km | 292 D+ | 199 D- | 3h

Une courte étape entre deux vallées, celle de la Mortagne à celle du Neuné où vous déambulerez dans une agréable forêt ponctuée de curiosités naturelles. Vous monterez sur une crête vers la Croix de Machiefour puis vers la Roche du Pain de Poire.  Ne manquez pas à 500 mètres de votre tracé, la roche du Grand Tétras et son panorama. Puis reprenez la marche pour une descente vers Biffontaine qui se fera tout en douceur.

Étape 5 : Biffontaine – Corcieux
18,70 km | 448 D+ | 394 D- | 6h

Votre étape démarrera sur une piste qui chemine en crête jusqu’au col de la Croisette à 623 mètres. En chemin, vous croiserez la Baignoire aux Oiseaux. Ne songez pas à vous y rafraichir, vous ne tremperiez que les pieds ! Vos pas vous mèneront très vite au col des Huttes et à la Borne Numéro 6, édifiée en mémoire de la Bataille de Bruyères qui eut lieu en 1944.

Durant cette bataille, un bataillon américain fut encerclé par les forces allemandes sans eau, ni vivre et avec très peu de munitions. Le sauvetage de ce bataillon perdu aura coûté énormément de vie. La Borne 6 a été sculptée par J-P. Bianchetti et inaugurée en 1984 lors du 40ème anniversaire de la Libération.

Après cet épisode mémoriel, vous descendrez vers la Houssière que vous traverserez. Puis vous retournerez en sous-bois jusqu’à la Croix des Jumeaux. Le sentier vous mènera à flanc de sommet : le Mont Moyennel puis le Mont Thirville en passant par le Col de la Gueule de Loup.

Enfin, vous prendrez le cap plein sud pour atteindre Corcieux, dernière étape de la journée où vous pourrez vous détendre et vous rafraichir aux Gravières des Grandes Nolles ou découvrir le castor et son habitat avec un parcours de 4 kilomètres balisé par l’office de tourisme de Corcieux. Avec un peu de chance et de discrétion, vous pourriez bien apercevoir l’un de ces rongeurs.

Étape 6 : Corcieux – Gadémont
13,30 km | 376 D+ | 239 D- | 4h

Cette étape vous mènera essentiellement au creux des champs et prairies afin de varier les plaisirs ! La végétation sera moins dense que ce que vous avez connu les jours précédents.  De Corcieux vous passerez par Granges-Aumontzey, commune née de la fusion de Granges-sur-Vologne et Aumontzey. Selon la légende, la première des deux aurait été choisie par Charlemagne pour y construire, comme son nom l’indique, des granges en prévision de ses chasses dans les forêts vosgiennes.

Avant de poursuivre votre étape, ne manquez pas également l’église Saint-Georges datant du XVe siècle avec sa tour bâtie en 1662. A l’intérieur de l’édifice, vous y trouverez un orgue construit en tribune.

Puis vous vous échapperez à nouveau en campagne en direction de Gadémont où il vous faudra faire un petit détour pour rejoindre votre hébergement.

Étape 7 : Gadémont – Gérardmer
13,5 km | 432 D+ | 429 D- | 4h30

Après plusieurs jours de paysages variés, vous commencerez à prendre davantage de hauteur et à voir des sommets plus élevés : bienvenue dans les Hautes-Vosges ! Avant d’arriver à Gérardmer, il vous faudra progresser à l’ombre des résineux qui peuplent la forêt domaniale de cette ville. Un petit détour par la Roche Morand vous permettra d’apercevoir plus rapidement votre objectif !

De là, vous arriverez très vite sur les rives du lac où de nombreuses activités nautiques sont possibles pour se rafraichir. Sur place, vous pourrez découvrir les usines textiles qui font la réputation de la ville mais aussi différentes boutiques d’artisans. Prenez le temps de flâner, déambuler dans les rues du centre et siroter un verre en terrasse : vous êtes à la moitié de votre itinérance, c’est bien mérité !

Étape 8 : Gérardmer – Le Grand Valtin
11,70 km | 314 D+ | 170 D- | 3h45

En reprenant votre itinérance, vous passerez au Saut des Cuves où la Vologne cascade au milieu des roches. Après le lac de Gérardmer, c’est celui de Longemer que vous allez découvrir avec sa chapelle qui trône fièrement en son extrémité. Si la chaleur est trop pesante, appréciez une petite baignade dans l’eau cristalline pour vous rafraichir !

Vous contournerez la chapelle et passerez derrière la Cuvette. Derrière ce nom atypique, se cache un ancien lieu de blanchiment sur pré, une technique qui permettait d’avoir un tissu d’une blancheur remarquable. Les draps de lin ou de coton étaient étendus sur les prés puis arrosés régulièrement.

La suite de l’itinéraire se fait à l’ombre des résineux vers l’étang de Belbriette, lové dans son écrin de verdure. Puis vous atteindrez le Grand Valtin, étape de votre journée. Un crochet dans le village du Valtin vaudra le détour, avec cette incroyable vallée glaciaire et ce petit village pittoresque à découvrir !

Étape 9 : Le Grand Valtin – Habeaurupt
14,60 km | 400 D+ | 612 D- | 5h

Pas après pas, cette étape vous mènera vers des sites naturels remarquables. En commençant par le Défilé de Straiture, unique dans les Vosges ! Long de 4 kilomètres, ce défilé est la seule issue que la petite Meurthe a trouvée pour sortir de la montagne. Vous déambulerez entre ces deux montagnes de plus de 1000 mètres d’altitude, qui vous feront sentir petit au milieu de cette nature incroyable. L’ambiance y est mystérieuse avec cette lumière filtrée au travers des plus hauts épicéas d’Europe, vieux pour certains de plusieurs centaines d’années. Alors que vous progresserez accompagnés par le bruit de l’eau, vous sentirez une vague de fraicheur : vous voilà à la Glacière.

Puis votre chemin débouchera sur la Scierie du Lançoir que vous pourrez visiter au creux de cette vallée glacière avant d’atteindre la Tourbière de Squainfaing. Cette réserve biologique a pour vocation la protection du grand tétras et des tourbières en limitant les périodes d’activités sylvicoles pour éviter de déranger l’animal.

Vous reprendrez ensuite la route vers la civilisation pour rejoindre Habeaurupt. Ayez l’odorat aux aguets, une douce odeur sucrée en provenance d’une confiserie des Vosges devrait venir vous chatouiller le nez ! Une petite halte gourmande s’impose.

Étape 10 : Habeaurupt – Col du Bonhomme
11,6 km | 562 D+ | 219 D- | 4h

Une étape qui vous mènera sur le fil de la frontière Vosges-Alsace jusqu’au Col du Bonhomme. Riche en histoire, il a été l’objet d’affrontement durant la Première Guerre mondiale. Le 8 septembre 1914, un bombardement des forces allemandes eut lieu à cet emplacement, tuant entre autre le Général Bataille en l’honneur de qui fut érigée la stèle commémorative située au col.

Vous pourrez aussi apercevoir une partie de la célèbre route des crêtes qui sillonne sur le Massif des Vosges de Nord et Sud offrant une multitude de paysages époustouflants et vertigineux.

Étape 11 : Col du Bonhomme – Ban-de-Laveline
16km | 227 D+ | 756 D- | 5h

Pour les amateurs de descente, cette étape est faite pour vous ! Après avoir côtoyé les sommets et chaumes à 900 mètres d’altitude, il est temps de redescendre vers des vallées plus douces. Ne manquez pas sur le chemin de faire un crochet au Rocher du Hangochet pour apprécier la vue sur la vallée de la Meurthe et les bourgs de Plainfaing et Fraize.

Puis après avoir franchi le Col de la Seboue, vous emprunterez une petite route paysagère généreuse en points de vue. Vous serez au creux de la verdoyante vallée de la Morthe qui vous mènera aux abords de La-Croix-aux-Mines, ancienne cité minière comme le laisse sous-entendre son nom. Si vous décidez d’y descendre, ne manquez pas le musée qui vous permettra de découvrir l’histoire de la commune et de l’extraction du précieux minerai d’argent.

Sinon, continuez votre chemin qui alternera entre sentiers, pistes et routes aux abords de prairies et forêts et ce jusqu’à Ban-de-Laveline.

Étape 12 : Ban-de-Laveline – Provenchères-et-Colroy
17 km | 556 D+ | 575 D- | 5h45

Vous débuterez cette étape sur les pas d’une célèbre figure historique française : le Roi Soleil. En 1681, Louis XIV décida de se rendre à Strasbourg, encore une ville impériale, aux mains du Saint Empire romain germanique, pour s’en emparer. Accompagné de Marie-Thérèse d’Autriche, il fit plusieurs haltes dont une à Saint-Dié-des-Vosges mais aussi à Ban-de-Laveline. Il lui fallut encore 10 jours pour rejoindre Strasbourg.

Votre chemin vous mènera entre forêts et villages pittoresque. Wisembach, Lusse, Provenchères-et-Colroy autant de villages au charme discret et délicat. Ici et là, la forêt vous laissera entrevoir la large vallée de la Fave et le massif de l’Ormont, imposant signal dans le paysage de votre prochaine étape !

En arrivant sur Lusse, vous passerez devant, non pas un, mais quatre blockhaus qui se fondent désormais dans la végétation. Puis vous apercevrez le péage du tunnel de Sainte-Marie, imposant édifice dans le paysage avant d’atteindre le centre du village. Puis vous suivrez une petite route de campagne jusqu’à Provenchères-et-Colroy.

Étape 13 : Provenchères-et-Colroy – Saint-Dié-des-Vosges
14,90 km | 607 D+ | 667 D- | 5h20

Dernière étape et pas des moindres ! Un peu moins de 15 kilomètres vous séparent de votre lieu de départ. Depuis Provenchères-et-Colroy, vous atteindrez rapidement le Spitzemberg, reconnaissable grâce à son antenne. Puis une succession de roches promet de vous offrir une multitude de panoramas sur la vallée de la Fave et la vallée de la Meurthe. Roche d’Ormont, Roche des Abris, Roche du Sapin Sec, Roche des Cailloux, Roche des Fées, voilà autant de noms variés que de points de vue remarquables.

Mais l’Ormont c’est aussi un massif empli d’histoires ! Sabbats, sorcellerie, fées et lutins ou encore lacs souterrains, les légendes sont riches et nombreuses sur ce massif. Elles côtoient l’histoire bien réelle de la Première Guerre mondiale dont les vestiges sont encore visibles. En contrebas, non loin de là, vous apercevrez la cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges, signe que la boucle sud du GR® de Pays de la Déodatie touche à sa fin !

Les commentaires sont clos.