Sylv’ACCTES, c’est parti !

Contact :

Pauline BARRIER
Chargée de mission Trame Verte et Bleue
– – – 
pbarrier@deodatie.com
 03.29.56.88.64

Sylv’ACCTES, c’est parti !

Lancement, ce mercredi 15 juin, de l’élaboration du dispositif d’aides aux travaux sylvicoles en faveur de l’adaptation au changement climatique et en faveur de la préservation de l’environnement.

Territoire pilote du Grand Est

Dans le cadre de leur charte forestière, les PETR du Pays de la Déodatie et de Remiremont et de ses vallées ont décidé de répondre à l’appel à candidature régionale pour bénéficier d’un accompagnement par l’association Sylv’ACCTES. Les PETR ont donc été retenus et disposent de 2 ans (2022-2023) pour déployer le dispositif sur leur territoire.

Sur le Grand Est, seuls 7 territoires se sont lancés dans l’aventure, démontrant à nouveau le dynamisme des PETR  sur les questions d’adaptation au changement climatique !

Favoriser des itinéraires sylvicoles adaptés à nos enjeux environnementaux

Concrètement, Sylv’ACCTES travaille depuis plusieurs années au déploiement d’une plateforme mettant en relation :

  • des entreprises, des particuliers ou des collectivités donateurs, qui souhaitent investir dans l’avenir de nos forêts ;
  • des forestiers soucieux d’exploiter en cohérence avec les conditions climatiques de demain et en minimisant leurs impacts sur la biodiversité, les sols et l’eau.

Ce dispositif s’inscrit en complément des dispositifs existants (France Relance, label Bas Carbone…).

Pour plus d’informations :  www.sylvacctes.org

Dispositif défini par nous, pour nous

Toute la particularité de Sylv’ACCTES résulte de son mode de construction. En effet, chaque territoire définit localement, avec ses acteurs forestiers, les enjeux des forêts actuels et futurs.

Ainsi, plusieurs ateliers permettront la construction d’itinéraires sylvicoles (trajectoires de travaux et d’exploitation du bois) tenant compte de l’adaptation au changement climatique et de la préservation de l’environnement. Des itinéraires spécifiques aux zones humides ou aux zones scolytées pourront par exemple être proposés.

Ces aides financières seront également raisonnées avec les opérateurs de travaux pour estimer au plus juste les coûts des travaux.

Les commentaires sont clos.