Être éco-citoyen à la maison : le B-A BA de la réussite

Maison de l’Habitat et de l’Énergie (MHE)

Obtenir des conseils techniques :
03.29.56.75.18

Connaître votre éligibilité aux dispositifs d’aides :
03.29.58.47.56

Être éco-citoyen à la maison : le B-A BA de la réussite

Pour ceux qui se posent encore la question, être Eco-citoyen n’est pas incompatible avec le confort, bien au contraire !
Mais alors, qu’est-ce que ça signifie être « Eco-citoyen » ?
Vous en avez entendu parler, vous connaissez des gens qui ont adopté cette attitude, vos voisins semblent vouloir s’y mettre ?

Être Eco-citoyen n’est ni une mode, ni de l’opportunisme, c’est un art de vivre qui repose sur une prise de conscience de l’impact de nos actions au quotidien sans pour autant revenir à l’âge de pierre. Alimentation, déchets, transports, énergie, on peut agir différemment sur tous les domaines de notre quotidien. Zoom sur ce que nous pouvons déjà faire pour réduire nos consommations d’énergie dans nos logements.

Le chauffage


Gardons à l’esprit que les 2/3 de l’énergie nous que vous consommons sert à nous chauffer, c’est de loin le poste le plus gourmand.

Sachez que si nous avons besoin de chauffer nos maisons, c’est qu’elles ne gardent pas suffisamment la chaleur que nous nous efforçons de produire, à l’aide de combustibles chers et pour la plupart non renouvelables. L’isolation est donc le maître mot, vient ensuite le remplacement des systèmes de chauffage à haut rendement, pourquoi pas même changer d’énergie (sans oublier une bonne ventilation).

Si on est locataire, on ne peut agir qu’avec certains comportements et petits équipements bons marchés, par exemple surveiller la température à l’aide de thermomètres : 19°C dans les pièces à vivre, 16°C dans les chambres c’est bon pour la santé, le porte-monnaie et l’environnement.

L’eau


La ressource en eau et nos factures sont également mis à mal par notre besoin en eau potable : c’est en moyenne 150 litres d’eau par personnes et par jour qui sont consommés en France.

Et ça va très vite : une douchette classique a un débit de 20 litres par minute, en 5 minutes de douche on consomme 100 litres d’eau soit 2/3 de notre consommation journalière.

Quelques pistes :
Investir environ 5€ dans un réducteur de débit permet d’économiser 50 % de l’eau en gardant un très bon confort de douche. Au prix actuel de l’eau et à raison d’une douche par jour c’est un achat qui est rentabilisé en 1 mois environ. On peut aussi se tourner vers une douchette économique (avec ou sans effet venturi) pour réduire encore plus la facture d’eau. Pour le reste des usages de l’eau quelques petits gestes du quotidien auront un impact considérable sur la facture : fermer le robinet pendant le brossage des dents, installer un réducteur de volume pour la chasse d’eau, utiliser un bac pour faire la vaisselle plutôt que de laisser l’eau couler en continu, installer des mousseurs aux robinets de la cuisine et de la salle de bain, couper l’eau sous la douche pendant le savonnage, rincer la vaisselle et se laver les mains à l’eau froide et éventuellement récupérer l’eau de pluie pour arroser le jardin et laver la voiture.

Les appareils électriques et l’éclairage


Et les appareils électriques dans tout ça ?

Ils représentent en moyenne 300€ par ménage et par an et sont répartis ainsi : 1/3 pour les équipements de loisirs (informatique et audiovisuel), 1/3 pour le lavage et le froid et 1/3 pour l’éclairage et les autres usages.

Et sur ces 300€, ce sont en moyenne 60€ qui sont dépensés… pour rien ! Les veilles des appareils électriques représentent 20% de votre consommation ! Ce qui signifie que sans le savoir, on donne 60p€ par an inutilement à notre fournisseur d’électricité.

Alors comment réduire ses consommations d’électricité ?

Voici quelques pistes
Faire sécher son linge à l’air libre car le sèche-linge est très gourmand en électricité, débrancher les appareils dont la veille est inutile lorsqu’on ne les utilise pas (journée au travail, nuit, vacances, etc…), arranger son espace intérieur pour profiter de la lumière naturelle, ou encore débrancher les chargeurs lorsque l’appareil est chargé (permet d’améliorer la durée de vie de la batterie et de stopper la consommation du chargeur), remplacer votre vieil électroménager par du moins gourmand (se référer à l’étiquette énergie), investir dans des ampoules LED qui durent jusqu’à 20 fois plus longtemps qu’une ampoule classique…et bien d’autres choses encore !

– – – – – 
En faisant la chasse à tous les gaspillages dans la maison, on se fait du bien, et on agit aussi sur les ressources mondiales, chacun à son niveau. Nous voilà devenu économe, mais attention à l’effet rebond : ce n’est pas parce que la douchette est économique qu’il faut rester plus longtemps sous la douche ! Le bon comportement est déjà un comportement énergétiquement sobre, et à l’impact sur l’environnement réduit.

Les commentaires sont clos.